18 février 2010

Flan au Dulce de Leche

17 Commentaires Catégories : A table !, Palette culinaire, Recette, Sucré

Pour 6 flans :

150 gr de sucre
80 gr de crème liquide
100 gr de beurre demi-sel
4 œufs
140 gr de farine
6 cuillères à soupes de dulce de leche

Dans une casserole, faire un caramel avec le sucre et un peu d’eau. Laisser cuire jusqu’à ce que le caramel se forme. Ajouter le beurre, la crème et laisser tiédir. Ajouter ensuite farine et œufs.
Laisser reposer 4Heures la pâte au réfrigérateur.Dans un moule à muffin en silicone, versez un peu de pâte puis une cuillère de dulce de leche puis recouvrir d’un peu de pâte. Procéder pareil pour les 6 moules.Enfourner 10 minutes à 180°C

Alors que l’hiver bat son plein dehors, quoi de mieux qu’une petite douceur si réconfortante ! Il me restait un mini pot de Dulce de leche de mon voyage en Argentine, que j’ai mis longtemps à utiliser.. C’est comme si je le gardait pour faire durer un peu les vacances, et je savais que lorsque je l’utiliserai, à peine le pot ouvert cela me rappellerai tous les bons moments passés au Chili et en Argentine.

Cela n’a pas manqué, et je n’ai qu’un regret, celui de ne pas en avoir ramené plus dans mon sac !!

Cette recette est à la base adaptée d’un moelleux au caramel, dont j’ai laissé la pâte refroidir plusieurs heures au réfrigérateur pour obtenir une texture plus proche du flan, avec un cœur coulant de Dulce de Leche… Rien que de l’écrire j’en ai l’eau à la bouche !

Rendez-vous sur Hellocoton !Twitter !

7 février 2010

1er essai avec la Stévia : Cannelés bordelais

21 Commentaires Catégories : A table !, Palette culinaire, Recette, Sucré

Pour environ 12 cannelés :

500 ml de lait
2 œufs + 1 jaune
110 gr de farine
225 gr de sucre en poudre ( ou 2 cuillères à café rases de stévia )
2 cuillères à soupe de rhum ambré
1 à 2 gousses de vanille

Mettre sur le feu le lait, la gousse de vanille fendue, et la stévia. Porter à ébullition. Dans un même temps, battre les œufs au batteur électrique, jusqu’à ce qu’ils moussent, et ajouter la stévia. Ajouter ensuite le lait (en enlevant la gousse de vanille), la farine, bien mélanger puis faire reposer le tout 24H au réfrigérateur.
Le lendemain, rajouter le rhum, puis mettre dans des moules en silicone (ou en cuivre en les beurrant) et enfourner 45 minutes à 200°C

C’est devenu la petite blague à la maison : « Peux tu me passer une sucrette d’aspartham ? » « Tiens, voilà ta dose de cancer ! »…. Mais alors que faire pour éviter l’aspartham ??
Quand j’ai vu que Lavande se lançait dans la grande aventure de la Stévia ( plante au pouvoir sucrant)  j’ai donc suivi avec attention son article, et j’ai eu la chance d’être assez rapide pour qu’elle m’envoie un échantillon (Merci Lavande !!!) de ce nouveau produit, qui est d’ailleurs en vente sur sa super boutique. ( Au passage, il faut vraiment aller y faire un tour, je vais d’ailleurs très bientôt commander !!)

Alors ma petite fiole de Stévia est arrivée. Et elle est restée là sur le plan de travail de la cuisine pendant un petit moment. J’avais un peu peur de tenter le coup…Qu’était-il possible de faire avec ?

Je me suis longuement posée la question, car comme l’explique Lavande, la stévia tout comme l’aspartham, peut remplacer le goût du sucre, mais ne lui donne pas les effets du sucre dans les recettes : Elle ne lie pas les préparations !

J’ai quand même voulu voir ce que cela donnait dans une recette de cannelés. J’adore les cannelés, qui ne sont pourtant pas trop trop caloriques, car sans beurre, ni graisse : Juste du lait, des œufs, de la farine et…. beaucoup de sucre….

Alors en avant pour le test : Des Cannelés à la Stévia ! Pour cette recette, j’ai suivi la recette des cannelés de Laurence, la meilleure :D !

Le bilan :

Premier point positif : J’ai été très surprise car la stévia à agit comme un effet léger d’agar-agar dans la préparation. La pâte c’est tout de suite épaissie contrairement à la pâte normale.

Deuxième point TRÈS positif : L’aspect visuel. Franchement ils n’ont rien à envier à la vraie recette, d’extérieur ils sont beaux, ils se tiennent bien, et un vrai miracle que je ne pensais pas avoir : ils ont une TRÈS belle couleur marron/cuivre, comme le vrai cannelé.

Et le goût dans tout ça ? Alors Lavande l’avait dit, et redit, c’est vrai que la stévia à un gout très prononcé de réglisse. En fait pour moi c’est vraiment son seul et unique goût. MAIS j’ai eu la main un peu lourde, car je me suis trompée dans les proportions, j’ai mis 1cc au lieu d’une demi, donc j’attends de refaire une fournée pour réellement faire un bilan sur le goût. Avec ce dosage, je ne sentais plus le rhum du cannelé. Toutefois le résultat m’a surprise car en dehors du fait que cela sente effectivement beaucoup le réglisse, la préparation est bien sucrée, et on ne ressent pas de manque de ce coté.

Toutes les préparations cuites que j’ai faites avec de l’aspartham, gardent un léger gout amer surtout avec l’alliance de levure, ce qu’évite justement la stévia. Ensuite, toujours avec l’aspartham, j’ai parfois l’impression que quelques soit la quantité d’aspartham, les préparations sont fades. Pas de problème avec la stévia !!!

Conclusion : J’ai envie de retester en en mettant encore moins, voir ce que cela donne. J’aime beaucoup le réglisse, donc cela me gène peu, et je pense qu’à la longue  je pourrais m’en servir dans pas mal de préparations. Toutefois, la stévia n’est pas encore prête à remplacer l’aspartham dans mes yaourts ou mon thé !

Rappelons toutefois qu’il existe bien d’autres substituts au sucre tels que le sirop d’agave, ou d’autres sucres plus légers comme le rapadura, voir même les sirop de fruits comme la pomme ou la poire !

Et vous, vous avez déjà testé la stévia ?

J’ai donc suivi la recette de Laurence, en remplaçant le sucre par la stévia, soit 100gr de sucre = 1cc rase de stévia, et également en remplaçant la vanille liquide que je n’avais pas par une gousse.

Rendez-vous sur Hellocoton !Twitter !

15 décembre 2009

Le Ti'Biscuit est de retour !

42 Commentaires Catégories : A table !, Palette culinaire, Recette, Sucré

Pour 15 sablés en forme de bonshommes :

– 200 gr farine
– 100 gr de beurre demi sel
– 1 œuf
– 100 gr de sucre roux
– 1 cuillère a soupe de cannelle

Battre l’oeuf et le sucre. Ajouter petit à petit la farine puis la cannelle. Malaxer la pâte à la main ( rajouter un peu de farine si nécessaire) en ajoutant le beurre.

Étaler sur un plan de travail fariné, et à l’aide d’un emporte pièce (ou d’une patron) découper les sablés. Enfourner 15 minutes à 180°C. A la sortie du four, laisser refroidir.

Préparer le glaçage : Mélanger du sucre glace avec très peu d’eau. Vous allez obtenir une sorte de coulis épais, que vous pouvez colorer à votre guise. Se servir d’une poche a douille pour dessiner, mais attention, ce n’est pas chose facile !!

Ah les Ti’Biscuits… Longtemps j’ai cherché le moule parfait pour les réaliser. Je les voulais à l’image exacte de celui dans Shrek. Finalement j’ai décidé de les dessiner moi même sur du carton, qui me sert de patron pour découper la pâte. C’est plus long qu’avec un moule en inox tout prêt, c’est sûr ! Pour ceux qui suivent le blog devant longtemps, l’année dernière j’avais déjà réalisé ces petits sablés de Noël. Les revoilà donc cette année encore, malicieux et si croquants !! Parfait pour attendre le Père Noël !

Ce week end, en plus des petits biscuits, c’était la fête des fleurs ! J’ai reçu de très jolies fleurs de mes amis Laurine et Alexandre et j’en ai profité pour les photographier sous tous les angles :). J’ai également réalisé une composition pour le centre de table avec des fleurs de choux, d’un joli rose !

Pendant que les Ti Biscuit cuisent au four, une bonne odeur de cannelle envahie la cuisine !
Les voilà maintenant tout prêt à être dégustés !

Rendez-vous sur Hellocoton !Twitter !