21 décembre 2011

{21} Menu de Noël ❄ L’entrée et le plat

14 Commentaires Catégories : Calendrier de l'Avent, Carnet de recette, Recette, Salé


Après une petite pause détente, revoilà le menu de Noël ! Je vous propose donc aujourd’hui l’entrée et le plat !
Pour l’entrée, je voulais quelque chose de très graphique, mais également tout doux. Mon maraîcher ayant apporté des panais, c’était parfait ! Pour le plat, j’ai préparé un rôti de veau en croute de noisettes, que vous pourrez accompagner de châtaignes, ou de petits légumes (champignons, pommes dauphine…) !


Pour l’entrée donc, il s’agit donc d’un velouté au panais, avec ses petits triangles croustillants. J’ai simplement découpé des triangles dans de la feuille de brick, puis quelques minutes au four, et j’ai appliqué certaines de poudre d’or comestible. J’aime bien le petit coté graphique que cela apporte ! En plus ca fait un petit croustillant dans la soupe !

  • 3 panais
  • 1 grosse pomme de terre
  • 25 cl de crème
  • 25 cl de lait
  • De l’huile d’olive
  • 1 oignon
  • sel, poivre
  • 2 feuilles de brick

❆ Epluchez l’oignon, et faites le revenir avec l’huile d’olive dans une casserole. Lorsqu’il est bien doré, ajouter le lait.
❆ Epluchez les panais et la pomme de terre et découpez-les en petits morceaux, puis mettez-les dans le lait, et faites bouillir 10 minutes.
❆ Une fois que les légumes sont cuits (vérifiez bien a l’aide d’un couteau, s’il s’enfonce facilement c’est cuit), mixer le tout en rajoutant la crème. Salez et poivrez.
❆ Découpez des triangles dans la feuille de brique, puis mettre au four à 180°C, 2 à 5 minutes en surveillant bien.
❆ Servir la soupe avec les triangles immédiatement. ( vous pouvez mettre les triangles a coté, pour qu’ils restent bien croustillants)


Pour le plat, j’ai enduis mon rôti de veau (je disais filet mignon dans le menu, mais en fait c’est un rôti !) de miel, puis j’ai mis une bonne dose de noisettes concassées, quelques graines de lin et quelques graines de sésame, le tout au four ! Vous pouvez aussi farcir le rôti avec des châtaignes, des figues ou des champignons, c’est encore meilleur !

  • 1 rôti de veau
  • 300 gr de noisettes ( en fonction de la taille du rôti)
  • 4 cuillères a soupe de miel
  • graines de lin, sésame, huile d’olive, sel, poivre

❆ Concassez les noisettes, mélanger à un peu de sésame et de graines de lin.
❆ Enduisez votre rôti d’une bonne couche de miel.
❆ Étalez les noisettes par dessus le rôti pour former une belle croute.
❆ Enfourner 30 minutes à 180°C, vérifier la cuisson, remettez au four si besoin ( cela dépend vraiment de la taille de votre rôti)
❆ Si le miel brule trop, vous pouvez couvrir le rôti de papier d’aluminium pour éviter cela.

A demain pour le dessert et les mignardises !

Rendez-vous sur Hellocoton !Twitter !

29 avril 2010

Tartelettes Choco Crousti et Framboises

14 Commentaires Catégories : A table !, Palette culinaire, Recette, Sucré

Pour 2 tartelettes

– 3 grosses poignées de céréales, type corn flake au blé complet
– 100 gr de chocolat noir en tablette
– 10 cl de crème
– 1 danette choco-noisette
– quelques framboises
– des fruits secs concassés : pistaches, noisettes, noix

Porter a ébullition la crème. Verser la crème sur le chocolat et bien remuer.
Dans un petit récipient, écraser grossièrement les corns flakes, puis mettre le mélange de chocolat. Bien remuer. Dans des moules a tartelettes ( légèrement huilés si besoin), disposer ce mélange, en prenant soin de ne pas laisser de trou. Laisser reposer au réfrigérateur toute une nuit.

Le lendemain, démouler tout doucement la tartelette avec la pointe d’un couteau. Au besoin, passer un peu d’eau chaude sous le moule pour faciliter le démoulage.
Remplir les tartelettes de danette, puis rajouter quelques framboises et les fruits secs concassés.
Servez aussitôt !

Danette s’associe a Marmiton donc pour l’occasion je vous propose une petite recette bien chocolatée a faire !

Tout le monde à de la Danette dans son frigo, c’est le moment de la « glamouriser » !
{Article Sponsorisé}

Rendez-vous sur Hellocoton !Twitter !

18 mars 2010

ApfelStrudel : Le gâteau de mon enfance

18 Commentaires Catégories : A table !, Palette culinaire, Recette, Sucré

ApfelStrudel

Pour un gâteau de 2,5 Kg ( et oui on ne rigole pas avec l’apfelstrudel !), soit environ 16 parts de 150gr environ ( 250 Kcal/part)
350gr de farine
30gr d’huile
1 œuf
1,5 kilo de pommes
100 gr d’amande en poudre
100 gr de raisins secs préalablement macérés dans du rhum
120 à 150gr de sucre ( selon l’acidité des pommes)
50 gr de beurrre
1 cuillère a café de cannelle
100gr de chapelure ou de biscottes brisées

Faire tiédir 150 cl d’eau
Dans un saladier, mélanger la farine, l’œuf et l’huile. Ajouter progressivement l’eau tiède jusqu’à ce que la pâte se détache du saladier. Former une boule et la malaxer a la main pour la rendre homogène et bien souple. Au besoin, rajouter un peu de farine ou d’eau.
Laisser reposer la pâte couverte d’un torchon au chaud, une heure environ.
Préparer dans un saladier le mélange de pommes coupées en morceaux ( de 2/3 cm environ), les raisins secs, la poudre d’amande, le sucre et la cannelle
Sur une table, étaler un torchon et le saupoudrer de farine. Étendre finement la pâte avec un rouleau sur le torchon pour former un rectangle d’environ 45×60 cm en vérifiant que la pâte ne colle pas au torchon ( si c’est le cas, la décoller délicatement et rajouter un peu de farine). Sur la pâte badigeonner le beurre ( les 50gr) et saupoudrer de la chapelure

Repartir le mélange de pommes sur la pâte en laissant de chaque coté 2 ou 3 cm non couverts. Avec l’aide du torchon, rouler le gâteau de sorte que l’extrémité de la pâte se trouve sur le haut du rouleau terminé. Fermer les cotés en relevant la pâte sur les bords (au besoin humecter pour coller la pâte) Percer sur le haut trois trous ( cheminées) permettant la sortie de la vapeur.

Disposer une feuille de papier sulfurisé sur la plaque du four, y placer délicatement le roulé en prenant soin de ne pas le percer en dessous. Cuire le gâteau environ 45 minutes dans le four préalablement chauffé a 180/200°C

L’Apfelstrudel et moi c’est une grande histoire d’amour :). Depuis toute petite mon père le prépare, et a chaque fois c’est un régal. C’est plein de souvenirs partagés avec ma sœur également, quand on cherchait par tous les moyens a ne pas manger les raisins secs, et qu’on trouvait mille et une astuce pour les cacher sous notre cuillère en petits tas après avoir fini le gâteau.

Aujourd’hui on a fait de gros efforts, maintenant on les mange (presque) tout le temps ! :)

L’apfelstrudel est un gâteau parfait pour moi, car il allie une pâte fine et croustillante, à la texture de la pomme fondante, le croquant des amandes.. bref un bonheur !

Rendez-vous sur Hellocoton !Twitter !