20 décembre 2012

★{Christmas}★ #20 Casse-Noisette

32 Commentaires Catégories : Calendrier de l'Avent, Carnet de recette


Hop voila, en 8 jours je passe d’un conte à un autre sans que personne ne s’en rende compte lalalala ( comment ça, ça s’est vu ?)

Oui bon c’est vrai que j’ai un peu abandonné le calendrier, mais les griottines sont arrivés, et m’ont demandé beaucoup de travail ! Mais ils se sont tous à présent envolés pour rejoindre leur propriétaires, et je suis désormais plus libre de poster ! :) Ducoup comme l’année dernière vous aviez eu la fabuleuse histoire des Ti’Biscuit, cette année c’est casse-noisette qui s’invite sur ce blog !


Je ne connaissais pas vraiment l’histoire de casse-noisette, j’ai donc fait des recherches et je vais vous la conter à ma façon! ( les versions sont toutes assez confuses, dans certaines l’héroïne s’appelle Clara dans d’autre Marie..) j’espere que ce petit conte vous ferra voyager !

L’histoire se passe un soir de Noël, la maison de la famille Stahlbaum est éclairée, la neige tombe au dehors. Au milieu du salon trône un bel et grand arbre de Noël qui scintille de mille feux. La famille ouvre ses présents, tout le monde reçoit un cadeau sauf la petite fille, Clara. Elle se tourne alors vers son oncle Drosselmeyer et lui demande s’il aurait un cadeau pour elle. Son oncle lui tend un présent. Intriguée Clara se penche sur le cadeau, déchire le papier et découvre un casse noisette représentant un soldat, dans un bel habit de parade.
Clara est enchantée par ce joli cadeau et remercie son oncle, mais son petit frère Fitz est terriblement jaloux de ce présent. Il s’empare alors de la poupée de bois et lui casse les dents.
La soirée se termine, Clara range soigneusement le soldat dans sa chambre dans une petite maison de poupée à coté de son lit. Les lumières de la maison s’éteignent, seules quelques bougies finissent de se consumer dans le salon.
Pendant la nuit Clara se réveille en sursaut. Elle entend de drôles de petits bruits de souris comme des grattements. Elle sort de son lit précipitamment et voit des centaines de petites souris partout autour d’elle. D’un coup elle se met a rétrécir, pour devenir aussi petite que les souris, elle tente de fuir mais les souris sont partout autour d’elle et l’empêche de courir tenter de s’échapper. C’est alors que le casse noisette s’éveille à son tour et du haut de ses grandes jambes de bois, il combat les souris. Clara l’aperçoit et l’aide à se battre, Casse noisette s’approche du roi des souris et le tue d’un coup d’épée. D’un seul coup la scène se fige, les souris s’arrêtent puis se retirent en silence, laissant sain et sauf Casse noisette et Clara.
Dans un tourbillon de poussière magique, Casse noisette se transforme en prince charmant, il aggripe la main de Clara et s’envole avec elle. Ils traversent en volant les montagnes et les forêts, sous eux les sapins vert foncés reçoivent des petits flocons de neige d’un blanc immaculé.
Clara et Casse Noisette arrivent dans un château merveilleux, il s’agit du chateau de Comfiturembourg niché en haut d’une montagne enneigée du pays des délices.
A leur arrivée, la fée Dragée donne un tour de baguette magique et le château du prince Orgeat se couvre de décoration d’un seul coup, un immense buffet magique se dresse au milieu de la salle principale. La fête commence, des dizaines de petits personnages féerique participent à la fete.
Clara ferme les yeux quelques instants pour savourer ce moment, puis quand elle les rouvre, le décor à changé. Elle se réveille dans le salon de sa maison, sous le sapin avec dans ses bras.. Un très joli casse noisette !

Voilà vous connaissez à présent le joli conte de Casse Noisette écrit par Alexandre Dumas et adapté en musique par Tchaïkovski.

Ce mini dessert est donc un tout petit hommage à ce conte, avec des petits sablés de Noël, de crème chocolat blanc & noix de coco, quelques petites noisettes caramélisées concassées, et une belle noisette sur le dessus !

Voici la recette :

pâte : 200 gr farine – 100 gr de beurre demi sel – 100 gr de sucre roux – 1 œuf
mousse noix de coco : 200 ml de lait de coco – 150 gr de chocolat blanc
crème : 15 cl de crème fraîche liquide bien froide – 10 gr de noix de coco en poudre
Quelques noisettes – 20 gr de sucre

Battre l’œuf et le sucre. Ajouter petit à petit la farine. Malaxer la pâte à la main (rajouter un peu de farine si nécessaire) en ajoutant le beurre. Étaler sur un plan de travail fariné et découper les sablés. Enfourner 15 minutes à 180°C. à la sortie du four, laisser refroidir.

Mettre le lait de coco et le chocolat blanc dans une casserole. Faire chauffer jusqu’à ce que
le chocolat soit fondu. Stopper la cuisson, et laisser refroidir complètement. Battre la crème liquide en chantilly bien ferme. Incorporer délicatement le mélange chocolat/lait de coco à la chantilly, ajouter la noix de coco en poudre, mélanger
et placer au frais au moins 2 heures.

Écraser quelques noisettes, et garder en quelques une entière. Faire chauffer le sucre, dès qu’il devient blond, mettre les noisettes dans la poêle et bien remuer. Sortir les noisettes.

Placer au milieu des sablés quelques noisettes caramélisées en morceaux, puis disposer la crème à l’aide d’une poche a douille. Répéter l’opération en faisant une mini pyramide.

Terminer par une noisette caramélisée.


C’est très étrange car depuis que j’ai changé d’appartement, j’ai du mal à reprendre des photos. Je met du temps à trouver le bon angle, la place, la lumière. Et quand j’ai pris ces photos, j’étais près de la porte de la chambre, celle que je ferme tout le temps. Mais cette fois-ci, je l’avais laissé par inadvertance entrouverte et un curieux phénomène s’est produit. Le soleil couchant est arrivé pile dans l’angle de la porte, puis pile dans celui de mon appareil photo, envahissant la photo d’une jolie « aura » jaune, j’ai trouvé ça tellement chouette ce petit instant imprévu! Cette lumière toute douce qui s’installait sur ce conte de Noël..ducoup je n’ai même pas retouchée la photo pour l’enlever :)

A demain je vais essayer de rattraper mon retard tel le lapin blanc d’Alice !

Rendez-vous sur Hellocoton !Twitter !

Mots Clefs : , ,

9 décembre 2012

★{Christmas}★ #9 Miaccoli d’Aurore

17 Commentaires Catégories : Calendrier de l'Avent, Carnet de recette


Chose promise, chose due ! Je vous avais déjà parlé de la recette des « pancakes » châtaignes/brucciu d’Aurore, que j’avais découvert lors d’un très chouette voyage en Corse (je vous reparlerai plus en détail de ce voyage mais avant toute chose voici cette si jolie recette, vraiment délicieuse !)


Avant de vous la donner, je vais vous raconter l’histoire de ma rencontre avec Aurore. Nous voilà en route dans le Nebbiu ( région de Haute Corse à l’est de la Balagne), à la rencontre d’Aurore, dynamique jeune femme qui continue de travailler manuellement les châtaignes, de les ramasser et de les sécher comme dans le temps, dans un séchoir en pierre au feu de bois. C’est un métier très dur et j’étais épatée de voir à quel point elle était passionnée et enthousiasmante. Pour arriver jusqu’à elle, nous avançons dans la montagne, au milieu des châtaigniers, une jolie ballade. Il faisait vraiment plus froid quand nous arrivons tout en haut, au séchoir de châtaignes d’Aurore. Elle nous attends, en train de faire cuire des belles tranches de bacon dans un sirop de châtaigne. Je sais que je l’aime déjà !! La table était dressée, les miaccoli fumaient encore, la charcuterie et le fromage corse trônaient sur la table. Nous étions transis de froid, mais elle nous accueille avec un grand sourire, qui nous réchauffe d’un seul coup !


Nous entamons le repas, dans la bonne humeur, les plats sont vraiment DÉLICIEUX ! ( vraiment !) Je pars faire un petit tour au séchoir, pas facile de prendre des photos il fait tout noir, mais la belle surprise en sortant du séchoir, il neige ! Quelques flocons viennent se poser sur mes photos, tout en douceur ! Avec Sandra, nous partons ramasser quelques châtaignes avec Aurore, et nous constatons que le métier est en effet bien difficile, au bout de quelques temps le dos fait mal ! On rempli quand même bravement notre seau (en trichant un peu avec le seau du voisin Jean Christophe ^^) , de châtaignes vraiment très très belles, les couleurs sont magiques. Ensuite nous retournons déguster le lard revenu dans le sirop de châtaigne : c’est divin !!!!!

Bref ce fut un vrai vrai bon moment, de convivialité, autour d’un super repas, de la neige, des chiens tout mignon (oui je suis gaga d’un rien)…

Alors vraiment vraiment, si vous ne devez faire qu’une seule chose en Corse, c’est appeler Aurore, et prendre rendez vous avec elle pour qu’elle vous fasse un déjeuner en haut de la montagne ! Elle organise des diners en groupe, ou bien pour des particuliers, donc vraiment n’hésitez pas, vous ne le regretterez vraiment pas, parole de Griotte !




Pour 4 à 5 personnes
Préparation : 5 minutes
Cuisson : 30 minutes

500 g de farine de Châtaignes
200g de Brocciu (fromage frais corse de brebis)
Une pincée de sel
Un peu d’huile
De l’eau

Tamiser la farine dans un saladier ( attention cette étape est importante)
Verser 3 à 4 verres d’eau froide et délayer pour obtenir une pâte assez épaisse
Intégrer le brocciu en cubes dans la pâte.
Dans une poêle graissée, déposer un peu de pâte avec une cuillère à soupe de manière à créer une petite crêpe.
Laisser prendre une couleur dorée sur chaque face (2 minutes)
Manger chaud !

Merci mille fois Aurore pour avoir partagé cette recette et ton petit coin de paradis avec nous, merci Emmanuel, Jean Christophe de Corsica Ferries, Marie de la CCI Bastia, François Tomasi notre super super guide en montagne & Sylvie pour nous avoir fait découvrir ce si bel endroit !  A bientôt pour la suite du voyage en Corse :)

Pour déjeuner chez Aurore contactez la par email ou par téléphone, elle organise des visites et des pique-niques (Spuntinu en Corse) dans sa jolie montagne !

A Nebbiulinca
20239 Murato
tél : 06 72 38 36 07 / 06 83 86 26 54
www.anebbiulinca.com
Rendez-vous sur Hellocoton !Twitter !

Mots Clefs : , , ,

8 décembre 2012

★{Christmas}★ #8 Les étiquettes cadeaux

43 Commentaires Catégories : Calendrier de l'Avent, DIY : Do it yourself


J’adore les étiquettes cadeaux, c’est un peu le cadeau avant le cadeau pour moi ! Ducoup j’aime bien les personnaliser ! L’année dernière, j’avais réalisée des étiquettes avec du masking tape, et cette année j’ai eu envie de quelque chose de plus personnalisé. Il y a quelque mois, grâce à Céline, j’ai découvert le site Printstagram et j’ai pu imprimer toutes mes photos instagram sous la forme de polaroid. J’ai adoré car cela me fait plein de petites cartes souvenirs de tous les moments passés cette année ! Ducoup je me suis dit « tiens et si je faisais la même chose pour mes étiquettes ? » Des petits moments souvenirs accrochés aux cadeaux..des moments que j’ai partagé avec la personne, ou juste de jolies images…


Pour les etiquettes, il vous faudra donc :
- imprimer vos photos ! J’ai pris mes photos Instagram, il existe une très jolie version internet, mais on ne peut pas copier/coller les photos, ducoup je suis passée par Statigram. J’ai regroupé à l’aide de photoshop toutes mes photos sur une même page, chaque photo fait 4,77 cm. Si vous n’avez pas de photos instagram, vous pouvez prendre n’importe quelle autre photo ca fonctionne aussi !
- de la colle
- du fil
- du masking tape
- du papier canson épais
- un cutter ou une paire de ciseau
- une perforatrice


C’est parti !!
On commence tout d’abord par découper les photos. Ensuite, on découpe dans le papier canson une bande, assez grande pour pouvoir écrire le nom en dessous et avec un peu de place en haut pour faire le trou. (Mes étiquettes sont à la taille 8,5×5,2 cm). On colle légèrement en hauteur la photo, on perce un trou en haut bien au milieu. On écrit le nom de la personne à qui est destiné le cadeau, puis on peut terminer (mais ce n’est pas obligatoire) par une toute petite bande de masking tape en bas de l’étiquette.
Enfin, il suffit de passer un fil dans le trou fait par la perforatrice, faire un nœud avec les deux extrémités, et voila ! L’étiquette est finie ! Facile non ? :)


C’est vraiment très rapide à faire! Le petit plus, c’est d’ajouter un petit message derrière l’étiquette avec l’histoire de la photo « 8/03/12 : Souvenirs dans les ruelles de Montpellier avec toi » pour partager un joli souvenir !

Rendez-vous sur Hellocoton !Twitter !

Mots Clefs : , , ,