11 février 2013

From Iceland with love / Part IV

95 Commentaires Catégories : A découvrir, Carnet de voyage, CITY GUIDE, Palette de voyages


{CITY GUIDE ISLANDE : PART 1/2/3 c’est par ici !}
Voilà, cela fait presque un an que nous sommes revenus de notre voyage sur cette terre de cœur..et je n’avais toujours pas fini mon récit…Après tous vos petits mots pour avoir ce guide, je me suis relevée les manches et je vous propose enfin le suite de ce carnet de voyage !
Après des heures de tri & de mise en page voici en détails de plus amples informations sur L’Islande ( yipiiiii youhouuu hourraaa) !

Avant tout un petit rappel du sommaire de ce city guide, pour voir la partie 1,2 et 3, c’est par ici !

On attaque donc la partie 4 :) On va donc commencer avec la partie du sud de l’île qui sera la plus complète car c’est celle que j’ai traversée plusieurs fois je commence donc à la connaitre un peu mieux. Je n’ai toujours pas fait les iles Vestmann car le bateau ne passait que très peu en Mars et la partie du Nord Ouest m’est également terre inconnue ! ( oui vous me voyez venir hein !! je tanne Mr Griottes pour un prochain voyage hihi !)
Pour le reste, voici donc tout ce que je sais et que je vous conseille de faire ! (pour Reykjavik en revanche ce sera un post à part juste après, et tous les conseils de route, hôtels, conseils de routard, bed & breakfast etc.. ce sera dans la partie 8)
Vous verrez, je vous ai mis parfois les paysages d’hiver et les paysages de printemps datant de mon voyage en 2007, comme cela vous pourrez choisir votre période ^^ ( LILOU MOULTI PASS )
C’est partiiiiiiii !


1/ Keflavík


Vous allez atterrir à l’aéroport de Keflavik, « petite » ville située sur la pointe sud/ouest de l’Islande. Cette ville est la plus proche de l’aéroport et comme les vols retours pour la France sont très tôt le matin en général, je vous conseille de dormir à Keflavik aumoins la veille de votre départ, comme cela vous évitez la route depuis Reykjavik à 5h00 du matin. C’est aussi de cette ville que peuvent partir les bateaux pour les « whale watching », pour aller voir les baleines. (Pour plus d’infos, voir la partie 8 du guide).

A la sortie de l’aéroport, vous roulerez donc sur la route 1 la route principale de l’ile et vous pourrez voir sur votre gauche la ville. Et par ville j’entends des milliers de petites maisons de toutes les couleurs, avec la mer en fond. ( ya pire comme ville non ? ;) ) Juste à coté de Keflavik, en bifurquant par la route, vous rejoignez le blue lagoon. Je n’ai jamais pris le temps de vraiment visiter Keflavik, je ne peux donc pas vous en parler beaucoup malheureusement !

2/ Le Blue Lagoon


Depuis la route 1, juste après Keflavik, vous pourrez prendre la route 43. Cette route vous conduira vers le blue lagoon. Le blue lagoon c’est LA carte postale de l’Islande. Il s’agit d’un complexe géothermal fonctionnant avec de l’eau chaude naturelle provenant de la terre. C’est devenu un immense lagon bleu dans lequel on peut se plonger pour nager dans cette eau bleu/grise au milieu des vapeurs. C’est complétement dépaysant et surtout extraordinaire ! Le lieu est devenu un centre de recherche sur les maladies de peau et vous verrez d’ailleurs qu’au milieu du lagon se trouve des bacs avec des crèmes à disposition que vous pouvez utiliser pour purifier votre visage en vous faisant un masque (en mode sexy ^^). Plusieurs endroits sont chouettes, j’ai d’ailleurs mon petit coin favori ou l’eau est vraiment très très chaude !! C’est une expérience unique, que je vous conseille vraiment, c’est totalement inédit ! L’entrée est un peu chère (dans les 30€ de mémoire), mais il faut savoir qu’en Islande tout est gratuit ! Comparé à certain autre pays qui vous font payer l’entrée des parcs naturel une fortune, en Islande toute la nature et les balades sont complétement libres. Donc c’est vraiment l’occassion de se faire des petits plaisirs comme le blue lagoon ou bien une promenade sur les glaciers par exemple ! Expériences inoubliables et très honnêtement niveau budget très abordable.


Petites astuces : Avant ou après votre plongeon, couvrez-vous et passez par le restaurant pour aller voir un escalier tout au fond qui conduit au toit du blue lagoon. La vue est imprenable de la haut et très impressionnante ! Si vous n’avez pas prévu de maillots de bain ni de serviettes, vous pouvez en louer.
Mon conseil : Je vous conseille vraiment d’y aller en fin d’après midi et de rester jusqu’à la fermeture ( 20h30/21h en été), en effet il y a beaucoup moins de monde, et c’est une sensation vraiment agréable de voir le soleil se coucher dans la brume tout en étant dans l’eau ! Nous y sommes allés deux fois lors de notre dernier voyage, la première fois, dès la sortie de l’avion (à 18h environ, car c’est seulement à 20 minutes de l’aéroport), puis ensuite la veille de notre départ en fin de journée pour finir le voyage les pieds dans l’eau !

Infos pratiques : Blue lagoon – www.bluelagoon.com – 1er Septembre au 31 Mai : 10:00 – 20:00 – 1er Juin au 30 Août : 09:00 – 21:00

3/Krysuvik


Si vous allez au blue lagoon en journée, que vous veniez de Reykjavik ou bien de Keflavik, vous pouvez rejoindre Reykjavik par la route 43, 427 puis 42. Sur cette route 427/428, vous pourrez voir vos premières mares de boues et mini geysers ! Bien moins impressionnants que Mývatn, mais vous pourrez voir un phénomène géothermique différent. C’est un petit détour que vous pouvez faire si vous êtes dans le coin ! Vous retrouverez ces marmites de boue en petites quantités à Hveragerði également et éparpillées un peu partout en Islande.

> Reykjavik

Je passe sur le sujet, vous avez une rubrique entière qui en parle dans le prochain post !
Après à partir de Reykjavik, vous avez plusieurs choix, je vais commencer la boucle de l’ile en passant par le sud, mais vous pouvez aussi commencez le voyage par le Nord évidemment ! Ou bien prendre l’avion pour rejoindre directement Akureyri.

4/ Hveragerði


Cette ville que j’avais un peu négligée lors de nos deux premiers passages s’est révélée en fait superbe, et elle mérite vraiment le détour. Sur la route 1, vous pouvez tourner au niveau de la station d’essence pour vous arrêter sur le parking du magasin Bonus. De là, vous pourrez aller au centre d’information touristique à l’intérieur de la galerie marchande ou vous trouverez Sigurdis une adorable islandaise, qui travaille pour le centre.
Elle vous indiquera comment rejoindre la « Hot Spring Area » où vous allez pouvoir goûter du pain traditionnel cuit dans la lave ! En effet, tous les jours en été (ou sur demande le reste de l’année) Sigurdis cuit un pain avec la chaleur de la terre des volcans (elle vous montrera !) et elle cuit aussi des œufs dans l’eau bouillante des volcans. C’est absolument génial !! Le pain est succulent, il a un goût de pain d’épice. Il faut savoir qu’Hveragerði est très réputée pour ses serres, et d’ailleurs il y a beaucoup de tomates, des bananes et même de fraises ! Et oui :)

Mes conseils :
- Goûter le pain cuit dans la lave ( au centre d’eau chaude  » Hot Spring Area », au cœur de la ville. Renseignements à l’office de tourisme)
- Tester un tremblement de terre : En Islande, il y a plusieurs tremblements par jour, c’est assez impressionnant de le savoir. La plupart du temps vous ne sentez rien, mais parfois ils sont vraiment forts ! Au centre d’information, dans le centre commercial, il y a une petite cabane qui imite une secousse de magnitude 4 sur l’échelle de Richter ! Ça n’a l’air rien et pourtant je peux vous dire que je n’en menait vraiment pas large, car ça bouge beaucoup ! Mais c’est vraiment intéressant de connaitre mieux les phénomènes que les islandais affrontent souvent.
- Aller se baigner en pleine nature dans de l’eau chaude : continuer la route Breidamork tout au bout de la ville jusqu’au chemin allant vers Hengladalir (vous aurez des plans au centre d’information), pour découvrir des sources d’eau chaude qui dévalent des montagnes ! Impressionnant et surtout n’oubliez pas votre maillot de bain. Si vous voyez une mare un peu profonde, n’hésitez pas a vous baignez, l’eau est bien chaude et c’est complétement dépaysant de se baigner au milieu des montagnes ! C’est une expérience à ne pas rater.

Infos pratiques : Centre de tourisme

Pour manger : Le restaurant Kjöt og kúnst – Très bonne soupe et buffet de crudités/viandes… le lieu est grand et agréable ! Vous trouverez aussi de gros gâteaux à la crème si vous aimez.. :)

5/ Le parc Thingvellir :


Si vous venez de Reykjavik vous pouvez y accéder directement par la route 36 puis 365 ( attention, cette route est fermée en hiver, il vous faudra prendre la route plus longue par la 1). Thingvellir est un parc classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Il repose en fait sur une grosse faille qui s’agrandit tous les ans de quelques millimètres. Vous pouvez arriver directement en haut du parc et vous rendre compte de cette faille qui s’étend devant vous. Au delà de ça, c’est surtout un parc magnifique car l’eau qui coule à l’intérieur est tellement pure que vous verrez le fond à plusieurs mètres de profondeur ! Vous pourrez voir beaucoup de pièces de monnaie les gens ont pour coutume de faire un petit vœu à cet endroit. Respectez bien les endroits ou vous pouvez jeter les pièces!


A faire : Snorkeling (plongée avec palme et tuba) Je n’ai pas testé, mais j’ai trouvé un site avec des photos qui donnent envie ! Petite anecdote, les eaux de Thingvellir sont tellement pures qu’un petit pourcentage de gens ne peuvent pas faire du snorkeling dedans, en effet comme l’eau est tellement transparente on voit le fond même à 15 mètres, et cela donne le vertige à certaines personnes! Impressionant non ?

(suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !Twitter !

Mots Clefs : , ,

21 décembre 2011

{20} La couleur de l’Islande

99 Commentaires Catégories : Calendrier de l'Avent, Carnet de voyage, CITY GUIDE


Avant de commencer ce post, je voudrais préciser trois choses : La premiere c’est qu’aucune (et j’insiste bien sur aucune) photos n’a été retouchées, je n’ai même pas fait de corrections de blancs, ou de couleurs, ce sont les couleurs brutes, telles quelles, avec leurs défauts mais c’est comme cela que je les aime, ce sont les répliques exactes de ce que mon œil a vu et de ce que mon cerveau se souvient.


Ensuite, j’ai pris toutes ces photos avec un Bridge, et pas de reflex. Le Bridge est un appareil entre le compact et le reflex, il ne fait pas « d’aussi jolies photos » que le reflex en terme de flou/matières, etc.. ( je rêverais de retourner en Islande avec mon reflex…!) mais il est extraordinaire pour les paysages, et je suis ravie du rendu.


Enfin, et c’est le plus important, j’ai mis énormément de temps pour écrire et réaliser ce post, c’était tellement dur de trouver les mots, les photos, les ambiances, pour essayer de vous faire comprendre ce que j’ai ressenti. J’espère de tout cœur avoir réussi même un tout petit peu à vous transmettre tout cela, car là-bas, devant ces paysages on se dit que finalement toutes les petites choses futiles de la vie ne sont rien comparées à ce spectacle.


Cela faisait un bout de temps que je voulais vous parler de ce voyage. Je devrais plutôt dire ces voyages car j’y suis finalement allée deux fois en Islande. Une première fois, juste 4 jours, une découverte, un coup de cœur monumental, une deuxième fois, pour quelques jours en plus, confirmation de notre coup de cœur… J’aurais pu classer ce post en fonction de notre parcours, mais finalement j’ai décidé de le classer par couleurs, pour essayer de retranscrire au mieux les milliards de paysages et ambiances qui sont présent dans un si tout « petit » pays.


A la fin du calendrier ( donc après Noël) je ferrais un update de ce post, avec pleins d’astuces pour un voyage, tout mon parcours et la totalité de ce qu’on a vu aimé, mangé, etc etc.. un vrai « country guide ». Mais pour le moment je vous laisse découvrir les images… ( il y en a trop je sais…)









Pfiouuuu ca en fait hein…. un peu trop.. mais c’était tellement dur de choisir ! Quelle couleur vous a le plus plu ?
Si le détour vous a plu, et que cela vous a donné envie de partir (ce que j’espère !!!) je vous donne rendez vous après le 25 pour les bons plans, itinéraires et conseils de voyages… ! A très vite pour la suite du menu de Noël !

Rendez-vous sur Hellocoton !Twitter !

Mots Clefs : , ,

13 avril 2011

La petite cuisine de Rachel Khoo

36 Commentaires Catégories : A découvrir, A voir, Portrait, Visite à Paris

Quand j’ai vu sur Twitter que Rachel lançait le concept « ma petite cuisine à paris », je lui ai envoyé un mail illico ! Je rêvais depuis longtemps de la rencontrer, et j’avais suivi de près ses deux livres : Mes pâtes a tartiner, et barres de céréales qui étaient très chouettes.
Ni une ni deux, je rejoins Audrey pour aller tester la petite cuisine de Rachel.
Alors qu’est ce que « Ma petite cuisine » ??
En pleine écriture de son prochain livre, Rachel propose de vous inviter à manger pour tester les recettes qui feront partie du livre. Pourquoi la petite cuisine ? Parce que tout ce passe chez Rachel, dans une toute petite cuisine ! Seulement deux places, et deux jours par semaine, autour d’un bon verre de vin.. que du bonheur !

(suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !Twitter !

Mots Clefs : , , , , ,