5 décembre 2010

Sucettes d’Origami

38 Commentaires Catégories : Calendrier de l'Avent, Palette culinaire, Recette, Sucré


Aujourd’hui je vous présente le retour des sucettes en forme d’Origami, qui m’avaient servies pour le gâteau d’Adeline Klam ! (Et spéciale dédicace à Morning by Foley, qui je crois les attendaient ;) )
Alors si vous souhaitez en réaliser, voici la recette, mais Attention ! C’est vraiment pas facile, ça brûle, et ça coupe, donc vigilance maximum :). Par contre, vous verrez qu’avec cette recette, vous allez pouvoir faire de très jolies décorations en sucre coloré, je vous ferrais un éventail des possibilités dans un autre post !

Pour avoir un meilleur résultat, je vous conseille d’utiliser de l’Isomalt, ce sont des perles de sucre qui ne colore pas à la cuisson, contrairement au mélange sucre +eau.

  • 4 grosses cuillères d’Isomalt, ou à défaut de sucre blanc + un peu d’eau
  • du colorant de la couleur de votre choix liquide (c’est impératif, un colorant en poudre ne fonctionnera pas)
  • quelques gouttes d’un extrait d’huile parfumée, ou d’arômes de votre choix

Faire cuire l’Isomalt, jusqu’à ce qu’il y est des bulles, ajouter quelques gouttes de colorant ( attention ça provoque une mini réaction), et quelques gouttes d’arômes. Mélanger un peu, et faire couler le mélange sur une plaque de papier sulfurisé, ou encore mieux, du Silpat (mon meilleur ami ^^). A présent, c’est là que se joue tout le défi ! Il faut attendre un peu que le sucre soit refroidi, mais pas complètement pour pouvoir encore le travailler.

Je ne sais pas si j’utilise la bonne technique, mais je fais comme cela : Je ramène une boule de caramel sur elle-même, à l’aide de deux couteaux plats. A la main, je l’étire un peu de chaques cotés, pour former la queue, et la tête ( je replie le petit bout sur la tête). Je plante un baton en bois au milieu.

Tout de suite, je tire un peu de sucre, pour former une aile, que je taille en pointe avec un ciseau. Je fais de même avec l’autre aile. Je colle ensuite chaque aile au corps. Si les ailes ne collent plus, je remets à chauffer le caramel, et je trempe à peine les ailes dans ce caramel chaud, qui permet de les recoller.

Faites vraiment très très attention, car le sucre chaud est brûlant, et coupant !

A demain :)

Rendez-vous sur Hellocoton !Twitter !