11 février 2013

From Iceland with love / Part IV

102 Commentaires Catégories : A découvrir, Carnet de voyage, CITY GUIDE, Palette de voyages

Voilà, cela fait presque un an que nous sommes revenus de notre voyage sur cette terre de cœur..et je n’avais toujours pas fini mon récit…Après tous vos petits mots pour avoir ce guide, je me suis relevée les manches et je vous propose enfin le suite de ce carnet de voyage !
Après des heures de tri & de mise en page voici en détails de plus amples informations sur L’Islande ( yipiiiii youhouuu hourraaa) !

On attaque donc la partie 4 :) On va donc commencer avec la partie du sud de l’île qui sera la plus complète car c’est celle que j’ai traversée plusieurs fois je commence donc à la connaitre un peu mieux. Je n’ai toujours pas fait les iles Vestmann car le bateau ne passait que très peu en Mars et la partie du Nord Ouest m’est également terre inconnue ! ( oui vous me voyez venir hein !! je tanne Mr Griottes pour un prochain voyage hihi !)
Pour le reste, voici donc tout ce que je sais et que je vous conseille de faire ! (pour Reykjavik en revanche ce sera un post à part juste après, et tous les conseils de route, hôtels, conseils de routard, bed & breakfast etc.. ce sera dans la partie 8)
Vous verrez, je vous ai mis parfois les paysages d’hiver et les paysages de printemps datant de mon voyage en 2007, comme cela vous pourrez choisir votre période ^^ ( LILOU MOULTI PASS )
C’est partiiiiiiii !


1/ Keflavík


Vous allez atterrir à l’aéroport de Keflavik, « petite » ville située sur la pointe sud/ouest de l’Islande. Cette ville est la plus proche de l’aéroport et comme les vols retours pour la France sont très tôt le matin en général, je vous conseille de dormir à Keflavik aumoins la veille de votre départ, comme cela vous évitez la route depuis Reykjavik à 5h00 du matin. C’est aussi de cette ville que peuvent partir les bateaux pour les « whale watching », pour aller voir les baleines. (Pour plus d’infos, voir la partie 8 du guide).

A la sortie de l’aéroport, vous roulerez donc sur la route 1 la route principale de l’ile et vous pourrez voir sur votre gauche la ville. Et par ville j’entends des milliers de petites maisons de toutes les couleurs, avec la mer en fond. ( ya pire comme ville non ? ;) ) Juste à coté de Keflavik, en bifurquant par la route, vous rejoignez le blue lagoon. Je n’ai jamais pris le temps de vraiment visiter Keflavik, je ne peux donc pas vous en parler beaucoup malheureusement !

2/ Le Blue Lagoon


Depuis la route 1, juste après Keflavik, vous pourrez prendre la route 43. Cette route vous conduira vers le blue lagoon. Le blue lagoon c’est LA carte postale de l’Islande. Il s’agit d’un complexe géothermal fonctionnant avec de l’eau chaude naturelle provenant de la terre. C’est devenu un immense lagon bleu dans lequel on peut se plonger pour nager dans cette eau bleu/grise au milieu des vapeurs. C’est complétement dépaysant et surtout extraordinaire ! Le lieu est devenu un centre de recherche sur les maladies de peau et vous verrez d’ailleurs qu’au milieu du lagon se trouve des bacs avec des crèmes à disposition que vous pouvez utiliser pour purifier votre visage en vous faisant un masque (en mode sexy ^^). Plusieurs endroits sont chouettes, j’ai d’ailleurs mon petit coin favori ou l’eau est vraiment très très chaude !! C’est une expérience unique, que je vous conseille vraiment, c’est totalement inédit ! L’entrée est un peu chère (dans les 30€ de mémoire), mais il faut savoir qu’en Islande tout est gratuit ! Comparé à certain autre pays qui vous font payer l’entrée des parcs naturel une fortune, en Islande toute la nature et les balades sont complétement libres. Donc c’est vraiment l’occassion de se faire des petits plaisirs comme le blue lagoon ou bien une promenade sur les glaciers par exemple ! Expériences inoubliables et très honnêtement niveau budget très abordable.


Petites astuces : Avant ou après votre plongeon, couvrez-vous et passez par le restaurant pour aller voir un escalier tout au fond qui conduit au toit du blue lagoon. La vue est imprenable de la haut et très impressionnante ! Si vous n’avez pas prévu de maillots de bain ni de serviettes, vous pouvez en louer.
Mon conseil : Je vous conseille vraiment d’y aller en fin d’après midi et de rester jusqu’à la fermeture ( 20h30/21h en été), en effet il y a beaucoup moins de monde, et c’est une sensation vraiment agréable de voir le soleil se coucher dans la brume tout en étant dans l’eau ! Nous y sommes allés deux fois lors de notre dernier voyage, la première fois, dès la sortie de l’avion (à 18h environ, car c’est seulement à 20 minutes de l’aéroport), puis ensuite la veille de notre départ en fin de journée pour finir le voyage les pieds dans l’eau !

Infos pratiques : Blue lagoon – www.bluelagoon.com – 1er Septembre au 31 Mai : 10:00 – 20:00 – 1er Juin au 30 Août : 09:00 – 21:00

3/Krysuvik


Si vous allez au blue lagoon en journée, que vous veniez de Reykjavik ou bien de Keflavik, vous pouvez rejoindre Reykjavik par la route 43, 427 puis 42. Sur cette route 427/428, vous pourrez voir vos premières mares de boues et mini geysers ! Bien moins impressionnants que Mývatn, mais vous pourrez voir un phénomène géothermique différent. C’est un petit détour que vous pouvez faire si vous êtes dans le coin ! Vous retrouverez ces marmites de boue en petites quantités à Hveragerði également et éparpillées un peu partout en Islande.

> Reykjavik

Je passe sur le sujet, vous avez une rubrique entière qui en parle dans le prochain post !
Après à partir de Reykjavik, vous avez plusieurs choix, je vais commencer la boucle de l’ile en passant par le sud, mais vous pouvez aussi commencez le voyage par le Nord évidemment ! Ou bien prendre l’avion pour rejoindre directement Akureyri.

4/ Hveragerði


Cette ville que j’avais un peu négligée lors de nos deux premiers passages s’est révélée en fait superbe, et elle mérite vraiment le détour. Sur la route 1, vous pouvez tourner au niveau de la station d’essence pour vous arrêter sur le parking du magasin Bonus. De là, vous pourrez aller au centre d’information touristique à l’intérieur de la galerie marchande ou vous trouverez Sigurdis une adorable islandaise, qui travaille pour le centre.
Elle vous indiquera comment rejoindre la « Hot Spring Area » où vous allez pouvoir goûter du pain traditionnel cuit dans la lave ! En effet, tous les jours en été (ou sur demande le reste de l’année) Sigurdis cuit un pain avec la chaleur de la terre des volcans (elle vous montrera !) et elle cuit aussi des œufs dans l’eau bouillante des volcans. C’est absolument génial !! Le pain est succulent, il a un goût de pain d’épice. Il faut savoir qu’Hveragerði est très réputée pour ses serres, et d’ailleurs il y a beaucoup de tomates, des bananes et même de fraises ! Et oui :)

Mes conseils :
– Goûter le pain cuit dans la lave ( au centre d’eau chaude  » Hot Spring Area », au cœur de la ville. Renseignements à l’office de tourisme)
– Tester un tremblement de terre : En Islande, il y a plusieurs tremblements par jour, c’est assez impressionnant de le savoir. La plupart du temps vous ne sentez rien, mais parfois ils sont vraiment forts ! Au centre d’information, dans le centre commercial, il y a une petite cabane qui imite une secousse de magnitude 4 sur l’échelle de Richter ! Ça n’a l’air rien et pourtant je peux vous dire que je n’en menait vraiment pas large, car ça bouge beaucoup ! Mais c’est vraiment intéressant de connaitre mieux les phénomènes que les islandais affrontent souvent.
– Aller se baigner en pleine nature dans de l’eau chaude : continuer la route Breidamork tout au bout de la ville jusqu’au chemin allant vers Hengladalir (vous aurez des plans au centre d’information), pour découvrir des sources d’eau chaude qui dévalent des montagnes ! Impressionnant et surtout n’oubliez pas votre maillot de bain. Si vous voyez une mare un peu profonde, n’hésitez pas a vous baignez, l’eau est bien chaude et c’est complétement dépaysant de se baigner au milieu des montagnes ! C’est une expérience à ne pas rater.

Infos pratiques : Centre de tourisme

Pour manger : Le restaurant Kjöt og kúnst – Très bonne soupe et buffet de crudités/viandes… le lieu est grand et agréable ! Vous trouverez aussi de gros gâteaux à la crème si vous aimez.. :)

5/ Le parc Thingvellir :


Si vous venez de Reykjavik vous pouvez y accéder directement par la route 36 puis 365 ( attention, cette route est fermée en hiver, il vous faudra prendre la route plus longue par la 1). Thingvellir est un parc classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Il repose en fait sur une grosse faille qui s’agrandit tous les ans de quelques millimètres. Vous pouvez arriver directement en haut du parc et vous rendre compte de cette faille qui s’étend devant vous. Au delà de ça, c’est surtout un parc magnifique car l’eau qui coule à l’intérieur est tellement pure que vous verrez le fond à plusieurs mètres de profondeur ! Vous pourrez voir beaucoup de pièces de monnaie les gens ont pour coutume de faire un petit vœu à cet endroit. Respectez bien les endroits ou vous pouvez jeter les pièces!


A faire : Snorkeling (plongée avec palme et tuba) Je n’ai pas testé, mais j’ai trouvé un site avec des photos qui donnent envie ! Petite anecdote, les eaux de Thingvellir sont tellement pures qu’un petit pourcentage de gens ne peuvent pas faire du snorkeling dedans, en effet comme l’eau est tellement transparente on voit le fond même à 15 mètres, et cela donne le vertige à certaines personnes! Impressionant non ?


Infos pratiques : www.thingvellir.is

6/ Geysir


Geysir est un endroit ou l’on peut voir de nombreux geysers. « Geysir » est en fait le nom du plus gros geyser présent sur le site, qui est pour le moment inactif. C’est son petit frêre Strokkur qui par contre est en pleine forme, et vous surprendra en explosant d’un coup ! C’est absolument hypnotisant comme vue, vous pouvez rester plusieurs longues minutes à croire qu’il va exploser et puis tout a coup, BAM ! Ca jaillit parfois à plus de 6 mètres de haut !

Il faut savoir qu’il n’existe que très peu de geysers au monde à être encore actifs naturellement (il me semble qu’il en existe seulement 3). Comme quoi c’est très très rare ! Vous pourrez vous approcher de Geysir ( attention l’eau est a 100°c !) qui est calme, mais il faut se méfier car il peut se réveiller ! La derniere fois c’était il n’y a pas si longtemps :) Tout autour du site, différents minis geysers sont présents, dégageant des petites fumerolles et des geysers inactifs vous surprendront par leur couleur.

7/ Gullfoss


Gullfoss c’est comme si vous étiez une minuscule fourmi arrivant devant un lac ! C’est immense ! Il s’agit en fait d’une faille en plein milieu de la terre, dans laquelle se jette l’eau. En hiver vous ne pourrez pas approcher de l’eau car il y a beaucoup trop de neige, mais en été vous pouvez aller assez prêt et même vous asseoir en haut de la cascade sur des pierres. En cas de beau temps, il y a toujours des arcs en ciel.

Mon conseil : N’hésitez pas à faire la petite ballade sur les hauteurs qui est très agréable et qui offre une superbe vue d’ensemble sur Gullfoss

8/ Kérid

Mon coup de cœur ! C’est un cratère formé par un volcan. Vous pouvez le voir en passant par la route 35. Faites bien attention car il n’est pas toujours mentionné sur les cartes routières. Si vous descendez de Geysir et Gulfoss, empruntez bien la route de gauche, la 35 pour redescendre sur Selfoss ou Hvergerdi
C’est juste a coté du cercle d’or ça serait bête de ne pas le faire très franchement ! Il apparait au milieu de la terre comme sorti de nulle part en bord de route. Vous vous approchez du panneau et tout à coup, vertige !! Ce cratère immense se trouve là, avec lac au fond. Lors de notre dernier voyage, nous nous sommes arrêtés une première fois, puis nous sommes revenus 3 jours après et regardez l’avant/après ! Toute la neige avait fondu et nous avons pu voir cette couleur rouge/bordeaux magnifique ! ( mais c’était beau les deux versions !)

Pour la petite anecdote, la chanteuse islandaise Björk a donné un concert sur un radeau flottant au milieu du lac ( best concert ever à mon avis ^^)

9/ Le Landmannalaugar


Le Landmannalaugar (dont le nom ferrait presque penser à une contrée lointaine de la terre du milieu !) est un ensemble de grandes montagnes. Pour y aller il faut obligatoirement un 4×4, ou bien prendre un bus. Vous pouvez y rester plusieurs jours et camper en été car il y a de longues ballades de plusieurs jours à faire. Mais vous pouvez aussi le faire en une journée pour aller vous baignez au milieu des montagnes ! C’est vraiment magique ! C’est un des plus beau lieux d’Islande. Nous n’avons malheureusement pas pu y retourner en Mars car les routes étaient impraticables avec la neige, mais nous l’avions fait en Septembre, c’est A FAIRE absolument !

Je n’ai pas vraiment de photos de l’ensemble des montagnes, car nous sommes juste allés nous baigner en bas, mais cela donne ça !

10/ Keldur


Nous sommes tombés dessus par hasard sur l’initiative de Mr Griottes, et quelle beauté !!! Un de mes endroits coups de cœur ! Il s’agit d’un petit endroit ou l’on peut voir quelques maisons enfouies sous des beaux toits d’herbe et de tourbe et une petite église, avec une vue sur les montagnes et la rivière absolument divine ! J’y suis restée un long moment sans bouger, juste à admirer.. Je vous le conseille !

> Les iles Vestmann : ce sont des petites iles situées à 40 minutes en bateau de l’Islande, je ne les ai jamais faites, mais j’en ai entendu beaucoup de bien ! J’avais déjà regardé les itinéraires, et vous pouvez prendre le bateau La compagnie à les horaires sur son site ici. Je pense qu’il faut prévoir d’y rester un peu (2/3 jours) c’est toujours mieux, mais vous pouvez aussi faire l’aller retour dans la journée, ou du jour au lendemain.

11/ Les chutes du Sud

Tout au long de la route du Sud vous allez rencontrer des tas de très jolies chutes. Pas besoin de guide, toutes les chutes sont très bien indiquées et au bord de la route ! Vous pourrez même passer sous l’une d’entre elle, pour admirer la chute de dos, c’est assez fou (et ca mouille un tout petit peu :) ) . Dans les parcs vous trouverez aussi des chutes, dont Svartifoss (qui se trouve beaucoup plus loin vers Jökulsárlón, dans le parc de Skaftafell ) qui est la chute préférée de Mr Griottes, c’est vrai que son écrin d’orgues basaltiques est vraiment impressionnant, on y ressent comme une grande force de la nature. On arrive à la chute après une petite demi heure de marche assez facile.

12/ Glacier de Solheimajökull


On continue la route du sud, tout au long du chemin, il y a plein de points à voir, c’est toujours très bien indiqué aucun risque de vous perdre !
Depuis les récents événements, une petite maison/musée à été mise en place pour vous présenter le Eyjafjallajökull, ce fameux volcan qui à fait tant parler de lui ! D’ailleurs notre guide pour le glacier Gunnar Atli nous à expliqué une méthode toute simple pour le prononcer. En fait, ce mot est composé de trois parties et si on les prononcent toutes distinctement, c’est même assez facile ! Eyja (Hey ya), Flaya (Fla ya) Jokull ( yo kulle) c’est finalement pas si compliqué non ? « Heyya Flaya Yokulle »
Juste avant d’arriver à Vik, vous pouvez bifurquer pour aller voir le glacier de Sólheimajökull. Ce glacier est vraiment magique. C’est grâce à Mountain guides que je le connais et je n’avais jamais tenté de le voir avant, quelle grave erreur !
Vous pouvez faire une balade dessus , mais attention même s’il n’y a aucunes pancartes d’interdiction, ne montez sous aucun prétexte sur le glacier sans un guide. On ne se rend pas compte mais la glace est très fragile à certains endroits et c’est vraiment très dangereux. 1 mois avant notre venue deux jeunes sont morts en voulant aller voir, le glacier s’est effondré de plusieurs mètres sous eux. Mais si vous êtes encadrés il n’y a aucuns risques et c’est absolument génial !!!!!!! La vue est exceptionnelle et la balade est tout à fait abordable au niveau du prix.
Toutes les infos ici : http://www.mountainguides.is/ . Les guides sont très pros, certains parlent aussi français. Tout au long de la balade vous aurez des anecdotes incroyables sur les bizarreries des glaciers islandais ! On a beaucoup aimé avec Mr Griottes! Vous allez voir des nuances de bleu insoupçonnables !

Vous n’êtes pas obligés de choisir ce glacier, ils proposent plusieurs d’autres marches sur d’autres glaciers, mais également pleins d’autres activités ( chasse aux aurores boréales, tours en 4×4, cheval…)

13/ Vík


En continuant la route vous arrivez à la pointe sud de l’ile, et la ville de Vík.C’est un petit village de pêcheurs tout mignon ! Vous pouvez vous y arrêtez pour voir la plage de sable noir notamment. On dit que c’est la ville où il pleut le plus en Islande ! Sur le chemin, vous pouvez aussi bifurquer avant Vík par Dyrhólaey ( l’Etretat islandais) le chemin est très beau et la vue sur les montagnes en arrivant vaut à elle seule le détour !

14/ Skaftafell, Kirkjubæjarklaustur & Fjadrargljufur


Après Vík, vous vous dirigerez vers le plus gros glacier d’Islande, le Vatnajökull qui renferme le parc naturel de Skaftafell. Vous passerez par la ville de Kirkjubæjarklaustur (a vos souhaits). Il y a un très beau canyon, le canyon ( Fjadrargljufur), très impressionnant je vous conseille de faire cette ballade de 2H environ, très nature, avec le canyon qui domine. Bon en revanche, n’ayez pas l’impression que  » siii c’est super facile de descendre » car nous l’avons fait pour vous. Et non c’est pas facile et c’est meme hyper dangereux. Donc conseil, on reste sur le chemin !! (HEIN MR GRIOTTES !!!) Par contre au début de la route vous pourrez aller toucher l’eau (fraîche pour une fois!)

15/ Le Laki


Si vous continuez la route, vous tomberez sur le Laki. Le Laki est un volcan qui est rentré en irruption pour la première fois en 1783.
Depuis la route 1 tout en bas, vous pourrez d’ailleurs voir que le paysage change complétement. D’un coup vous vous retrouverez dans un champs de lave qui s’étend à perte de vue entièrement recouverte par la mousse verte. C’est tout ce qui est resté après l’éruption. La lave à envahit les maisons qui se situaient dans cette partie de l’Islande, c’est vraiment impressionnant à voir.. la nature reprend peu à peu ses droits.

16/ Svinafellsjökull & Fjallsjökull


On arrive presque à un des endroits les plus connu d’Islande, le glacier de Jökulsárlón . Mais avant d’y arriver, deux arrêts méritent le détour, il s’agit tout d’abord du glacier de Svinafellsjökull. Ce glacier est un peu en retrait de la route, ducoup les touristes le visitent moins que Jökulsárlón, pourtant il est vraiment très beau ! Vous pouvez aller en voiture jusqu’au pied du glacier et avoir une vue globale. Vous pouvez également descendre au pied pour toucher la glace ( 10 minutes à peine de marche).

Ensuite vous pouvez faire un deuxième arrêt au glacier Fjallsjökull : la vue est magnifique sur toute la langue glacière ! Quand on y est allée, les montagnes crachaient littéralement des nuages ils défilaient a une vitesse folle, on aurait presque dit une irruption volcanique entièrement composée de nuages, c’était magique !

17/ Jökulsárlón


Voilà la carte postale de l’Islande ! Il s’agit en fait d’une langue glacière qui arrive jusqu’à la route, donc accessible très facilement.Vous arrivez sur un spectacle de morceaux de glace flottants sur l’eau. Même si c’est magnifique, il y a des années plus ou moins spectaculaires. Par exemple en 2007, la glace était partout ! C’etait magnifique, des énormes morceaux de glaces (2 mètres de haut ) avaient même atterris sur les plages de sables noirs, c’était vraiment impressionnant.

Cette année par contre, la glace était très loin.. Ducoup c’est un peu variable, mais pour palier à cela je vous conseille donc de vous arrêtez aux deux endroits cités juste au dessus, ducoup vous verrez de la glace a tous les coups :) Enfin si vous etes chanceux, vous verrez surement en été des phoques nager à Jökulsárlón !

Si vous continuez la route jusqu’à Höfn , attention mes lapins, la petite astuce du siècle ! Sur la route 1 en direction d’ Höfn donc, juste un peu avant d’arriver ( quelques kilomètres..) il y a un grand champ sur votre gauche. SURTOUT regardez bien ! Il y a très souvent des cerfs sauvages qui viennent se nourrir d’herbe fraiche ! Les voilà les coquins :)

Voilà, donc pour résumer, pour aller de Keflavik à Jökulsárlón, qui est le circuit principal de l’ile, il vous faudra donc une semaine au minimun mais je vous conseille plutôt 10 jours aller-retour, pour avoir le temps de faire les ballades et les activités sans se presser. Ça serait dommage de rater des étapes pour 3 jours de plus :)

Ensuite, si vous voulez faire toute la boucle de l’ile, je vous conseille 15 jours minimum, mais l’idéal est 3 semaines ! Je vous présente maintenant la boucle Nord, mais je l’ai faite seulement une fois en 2007, ducoup elle est bien moins complète que celle du sud ! ( il faut y remédier par un nouveau voyage sacrebleu ! ;) )

18/ Les fjords de l’est, Mjóifjörður


Lorsque vous remontez vers le Nord, depuis Höfn en direction d’Akureyri, vous allez longer toute la côte Est. Sur la carte vous pouvez voir que cette partie est très « découpée », on trouve donc de nombreux petits fjords tout au long du trajet. La route est longue et peut être fatiguante car il y a beaucoup de kilomètres à parcourir, et biensûr pas de routes droites :) N’hésitez donc pas à faire des poses le long des fjords, vous pourrez trouver des jolis paysages et même une carcasse de bateau échoué !

19/ Viti


On arrive dans la région de Mývatn, une région très connue qui regorge de choses à voir ! Parmi elles, le lac Viti, un immense lac de 300 mètres de circonférence, très connu pour sa couleur bleu bien spécifique. Vous pouvez monter en tout en haut pour avoir une très belle vue sur tout le lac, la balade se fait très facilement et on se retrouve vite en haut pour admirer le paysage.

20/ Leirhnjúkur


Juste à côté de Viti, se trouve le Leirhnjúkur. C’est un endroit qui m’a complétement fasciné. Il s’agit d’un volcan qui est rentré en éruption en 1984 et dont la lave à recouvert une bonne partie de l’endroit. On y accède par un petit chemin en bois ( d’ailleurs au début se trouve des mares de boue et des mini lacs particulièrement jolis) puis on continue d’avancer dans un chemin de lave (tout est bien guidé ). Ce qui est fou c’est que 28 ans après l’éruption, la lave qui devrait être froide à présent est encore chaude et fume encore !! 28 ans après! Cela m’a complétement fascinée ! On navigue entre les petites fumerolles avec la terre encore chaude.. N’y allez donc pas en tongs ;)

21/ Námaskarð


Endroit très connu et « symbole » de Mývatn, les marmites de boue de Námaskarð ! Visuellement c’est vraiment beau, la boue bleu/grise, les minis cratères, le sol jaune moutarde… Niveau odorat en revanche c’est une autre paire de manche, ça sent ultra mauvais ! Et oui le souffre ce n’est pas encore fait pour parfumer les maisons hein ! Mais sinon c’est un endroit aà découvrir! Vous avez une mini réplique à Krysuvik ( voir n°3 plus haut)

22/ Hverfjall & Grjótagjá


Le cratère d’Hverfjall jaillit au milieu de nulle part. Une immensité de cendres noires qu’il faut gravir pour admirer le centre et le paysage! Au début je n’étais pas très confiante, ça avait l’air assez dur, mais en fait j’étais très surprise, c’est assez facile à monter. Ce n’est pas une pente raide, mais une pente plutôt douce et l’ascension se passe bien, sans douleur ! Arrivée en haut on a presque envie de dévaler en luge jusqu’au centre mais je ne m’y risquerai pas ! Il fait quand même 200 mètres de profondeur ce « petit » volcan ! A quelques mètres de là, une autre chose à ne pas rater ! Il s’agit de la grotte de Grjótagjá. Très impressionnant car on cherche un peu où cela peut être, jusqu’à voir un trou dans la route. On passe la tête puis le corps, et on se retrouve dans une grotte avec une étendue d’eau bleu magnifique !!! Avant les islandais venaient se baigner ici, mais l’eau prenant un degré chaque année elle est maintenant à plus de 50°C ! Monsieur Griottes y a juste risqué un orteil avant qu’on ne s’en aille :)
Voici une photo de la grotte, et une photo du trou dans la route pour repérer l’entrée ( c’est fou hein !!)

23/ Skutustadir & Kálfaströnd


Skutustadir et Kálfaströnd seront parfait pour une petite balade parfaite pour se remettre de vos émotions, si vous avez fait pas mal de marche la veille. Principalement de beaux paysages quoi que complétement « bizarroïdes » formant de grands cercles. On peut se prévoir des petites balades, surtout que c’est à proximité de pas mal de Bed & Breakfast ducoup très accessible si vous dormez à coté. A noter pour Kálfaströnd que l’eau est vraiment très pure et très belle, j’ai adoré ce petit endroit ! Il suffit de faire une petite marche d’une heure environ, chemin très plat donc agréable !

24/ Les environs de Mývatn
Je n’ai pas mis toute mes photos car il y a tellement de choses à faire ! Voici d’autres petites choses à découvrir :
– Allez voir Dettifoss la chute la plus spectaculaire par son débit.
– Sur la route 864, vous pouvez bifurquer en direction de Forkod, vous prendrez un chemin de sable noir au milieu des fougères (super joli). Ensuite une petite randonnée à pied de 2 kilomètres vous permet d’accéder à un superbe panorama sur les rivières et chutes de Forkod. Un peu plus loin, vous pouvez vous arrêter aux deux chutes de Rettarfoss et Hafragilsfoss.
– Sur la route 85, arrêtez-vous absolument à Ásbyrgi, c’est une formation en fer à cheval immense ! Il y a surtout un parc qui contient un très beau petit lac bleu entouré de végétation. Beaucoup d’oiseaux viennent ici pour se reposer et se laisse bercer doucement par l’eau du lac. C’est un endroit emplit d’une sérénité et d’un calme absolu.

25/ Hveravellir


On quitte la région de Mývatn pour se diriger.. au centre de la terre !!!! Cet endroit, uniquement accessible aux 4×4 par la route 35 est située presque en plein milieu de l’Islande. Les paysages sont mystiques, presque irréels ! La route est fatiguante car non goudronnée, ce sont uniquement des petits cailloux, et même dans un 4×4 ça tangue beaucoup !! ( ouilles les fesses ^^). Les sources d’Hveravellir sont au milieu de nulle part, vous pouvez biensur vous baigner, expérience très chouette ! En revanche si vous partez n’oubliez pas de faire le plein et prendre à manger, c’est vraiment au milieu de rien !

26/ Skarðsvík


Nous voici à présent arrivés à l’ouest du pays, dans la péninsule de Snæfellsnes qui contient le parc national de Snæfellsjökull. La grosse surprise c’est surtout Skarðsvík une plage de sable blanc ! C’est très rare en Islande ! Vous pouvez faire un petit détour par là pour vous croire l’espace d’un instant sur une plage tropicale :) !

27/ Snæfellsjökull


Un autre de mes moments préférés fut l’ascension en voiture du Snæfellsjökull. Dans les guides, tout le monde vous prévient : C’est cet endroit qui à inspiré Jules Verne pour écrire le livre  » Voyage au centre de la terre ». La promesse est grande ! Je m’attendais à voir quelque chose qui sorte de l’ordinaire ! Et ce fut le cas. Complétement plongée dans la brume l’ascension est hypnotisante. A travers le brouillard épais on entre aperçoit des bouts de rivières, des sols de terre complétement arides. Je n’ose même pas sortir de la voiture pour aller voir tellement le paysage est fascinant de beauté et effrayant de solitude. C’était une expérience folle, j’ai adoré ce bout de route réellement sorti d’un livre de Jules Verne !

28/ Barnafoss


On finit ce chemin par la rivière de Barnafoss. la légende veut que le jour de Noël des enfants se seraient noyés en jouant sur l’arche de pierre naturelle qui enjambait la rivière. Les parents avaient fait alors abattre l’arche.. Histoire vraie ou légende.. c’est en tout cas ce qui explique le nom de la cascade, car en islande Barnafoss veut dire  » la chute des enfants ».

Voilà ! L’itinéraire prend fin au bout de la route… Même si je n’ai pas encore vu les 1001 autres secrets de l’Islande… et si vous pensez vous aussi avoir tout vu ici, ou ailleurs sur internet sachez bien que…non.. vous n’avez rien vu! Même en regardant des photos, ça ne sera jamais pareil là bas. Les paysages changent, évoluent, ils sont sans cesse différents et c’est ce qui fait la beauté de l’Islande. Vous serez juste une petite fourmi qui admirera la puissance de la nature et cela fait un bien fou !!!! Et la preuve que vous n’avez pas tout vu, voici un petit florilège d’autres paysages croisés sur la route…




J’espère que ce carnet de voyage vous a plu et je vous laisse avec quelques photos de l’avion du retour.. Islande tu me manques tant… A bientôt, pour la suite…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partagez :
    Twitter !

    Commentaires : 102 sur “From Iceland with love / Part IV”

    From Somewhere With Love » Top 5 de mes envies Voyage 11 février 2013

    […] de jeter un coup d’oeil aux superbes comptes rendus de voyage en Islande sur le blog de Griottes… Ce qui m’attire particulièrement, c’est le choc des extrêmes, l’aspect […]

    Laitfraise creation 11 février 2013

    Waaa quel boulot titanesque ! Ton carnet est magique :) Tu as fournit un boulot colossale bravo le rendu est exceptionnel (oui oui tout ça !)

    Laisser un commentaire