12 décembre 2010

Memories

13 Commentaires Catégories : A voir, Calendrier de l'Avent, Carnet de voyage, Palette d'émotions, Photo

Quelques images que vous avez peut être déjà vues (ou pas encore..!) sur Griottes, et qui me rappelle de bons moments. Ce sont toutes ces images qui font que Griottes c’est n’est pas seulement un « journal » de recettes de cuisine pour moi, c’est aussi et surtout un recueil de souvenirs :)








Et hop, une petite carte cadeau à télécharger pour accrocher à un paquet cadeau :)

Rendez-vous sur Hellocoton !Twitter !

25 septembre 2010

Parcelles de Paradis

72 Commentaires Catégories : A découvrir, A voir, Palette d'émotions, Visite à Paris

Pour aller au travail, je prends le tramway qui parcours une partie des Hauts-de-Seine. (Pour les parisiens, il s’agit de la ligne T2). Quand je monte dans le tramway, en général, je branche ma musique, et je pars dans mes pensées, et le voyage se passe. Mais en ce Lundi matin de rentrée, je ne sais pas pourquoi, j’avais une place près de la vitre, et les yeux fixés sur le paysage quand je suis arrivée a la station Belvédère, à Suresnes.
A cette station j’avais déjà remarqué que des petits jardins privatifs avaient été installés juste à coté du quai du tramway, mais je n’y avais pas prêté plus attention que ça.
Mais ce jour là, j’ai vu quelque chose qui m’a accroché le regard. Un énorme potiron, posé dans un jardin, comme si Cendrillon avait fini son bal dans cette station de tramway. Intriguée, j’ai commencé à regarder plus en détails ces petits jardins, et ce que j’ai vu m’a ravie les yeux. C’est décidé, il fallait que j’aille faire des photos !
Le lundi donc, comme je n’avais pas mon appareil, pas de photos. Mardi, j’étais prête, la lumière du soleil était vraiment belle, malheureusement, j’ai fini trop tard et quand je suis arrivée le soleil était déjà couché…
Bon allez, je recommence demain.
Mercredi donc, direction le tramway, mais déception, il pleut le temps est gris, ducoup j’annule mes projets. Jeudi, trop de travail toujours, je rentre à 20h30, impossible de prendre des photos de nuit. Plus la semaine avance, plus je me dis que le potiron de Cendrillon va finir par être cueilli par son jardinier ! Je ne veux absolument pas attendre le weekend end ( je pense que beaucoup de gens en profite pour y venir jardiner), donc ce sera Vendredi soir ou rien ! Vendredi manque de bol, il fait gris, et il pleut… J’arrive à partir pas trop tard, et hop, direction le tramway. J’arrive à la station Belvédère, et là j’aperçois une dame dans le jardin du potiron, qui se penche vers lui. Noooon! Je sors en quatrième vitesse du train, et me voila plantée en deux minutes devant son potager. Résultat je tombe sur une femme adorable, qui a bien voulu que je la prenne en photo avec son magnifique potiron. Elle m’avouera qu’elle allait le cueillir dans le weekend end ( Ouf !!)


Je pensais au départ que le temps n’était pas terrible pour faire les photos, le ciel était sombre, la pluie venait de sévir, bref, la lumière n’était à priori pas idéale. Pourtant dès les premières photos, j’ai adoré cette ambiance. Les couleurs des légumes et des fleurs contrastaient bien avec les herbes, le temps était doux, et tout était calme. Les gouttes d’eau perlaient encore sur les poignées des jardins ou sur les légumes, et peu à peu je me suis rendu compte que j’étais vraiment bien a cet instant, et que le temps n’aurait pas pu être plus parfait. ( Bon biensûr je ne vous raconte pas la partie ou je me suis battue avec les ISO de mon appareil photo pour faire des photos nettes et sans trop de grain ! :) )
Bref ! Donc où en étais je ? Ah oui aux petits jardins !


Ces petits potagers sont donc en tout 23, installés sur les friches du RER qui passe juste au dessus. Ce qui est justement fascinant avec ces potagers, c’est de voir la nature qui contraste avec le mur de béton recouvert de graffitis juste derrière. Je sais pour avoir parler un à gentil monsieur en faisant mes photos, que cela dérange parfois un peu d’avoir ces graffitis derrière les jardins, pourtant moi, je trouve que les graffitis rappellent les couleurs des fleurs et des légumes, et le tout forme une cohérence incroyable entre le paysage urbain et la nature.
Les 23 potagers sont tous impressionnants d’originalités. Beaucoup de légumes magnifiques, de grands tournesols, de fleurs très variées et souvent peu utilisées, chaque potager a son style, mais quel qu’il soit c’est toujours réussi. Parfois fouillis, parfois rangé, c’est 23 parcelles de création qui s’offre à nous.


Chaque petite parcelle a une petite plaque de bois peinte dans de très joli teinte, avec un nom de légume écrit dessus. Choux, carotte, fenouil, persil, ail, potiron… J’aime beaucoup ce code couleur et cette dénomination, plutôt que d’avoir un écriteau industriel très moche avec écrit « parcelle n°22 » !
Je me suis renseignée auprès de la Mairie de Suresnes, et la démarche est très intéressante. La Mairie a établi un véritable cahier des charges pour les propriétaires des potagers, ainsi ils ont du s’engager à préserver les ressources, et la protection de l’environnement. Aucun tuyau d’arrosage, aucun pesticide, aucun hamac ou barbecue. Les habitants doivent s’engager à faire pousser une majorité de cultures potagères, car les parcelles doivent servir surtout à nourrir les occupants.


Voilà, j’espère vous avoir fait partager un peu de mon admiration pour ces jardins, et si vous aussi vous travaillez près de là, n’hésitez pas à vous arrêter et a vous y balader, c’est vraiment superbe.


Une dernière petite série de photo, avec une « intrus » coccinelle que je n’avais pas vu en prenant la photo mais que j’ai découvert en transférant mes photos !
Je reviens très bientot avec pleins de choses de mes vacances, et de nouveaux posts cuisine, et j’en profite également pour vous remercier pour tous les commentaires et messages très touchants que j’ai reçu un peu partout :).

Parcelles de Potager : Station Belvedere, à Suresnes
Contact Mairie : Service Environnement – 61, rue Carnot – 92150 SURESNES – Tél. : 01 41 18 17 31

Rendez-vous sur Hellocoton !Twitter !

12 août 2010

{ Interview } Adeline Klam

46 Commentaires Catégories : A voir, Décoration, Découverte, Envie, Interview, Palette d'émotions, Portrait, Projet


Depuis le 24 Mai, je vous en parlais sur Twitter : une interview d’Adeline Klam ! Et je n’avais pas encore eu l’occasion de concrétiser ce post.. Mais c’est chose faite ! C’est en décembre 2009 que j’ai connue la créatrice, et je voulais vous la faire découvrir (ou redécouvrir) aujourd’hui. J’ai eu un vrai coup de foudre pour son travail, et sa sensibilité, c’est pourquoi je lui ai demandé de répondre à une petite interview, et Adeline a très gentiment dit oui ! Elle ouvre donc une série d’interview de divers créateurs et créatrices que je vous proposerai à présent chaque mois. Cette interview sera clôturée par un « portrait chinois », pour déterminer le profil « pâtissier » d’Adeline. A partir de ses réponses, j’ai imaginé un petit gâteau, rendez-vous donc à la fin de ce post pour découvrir le gâteau Adeline Klam !


Adeline m’a accueillie très gentiment un dimanche dans sa petite boutique colorée, je la remercie d’avoir ouvert ce jour là, pour me faire découvrir son monde !
Arrivée à la boutique, je découvre les nouveautés ! Depuis son retour du Japon, Adeline a sorti une collection de magnifiques coussins, qu’elle coud à la main à partir de tissus japonais achetés pendant son voyage.
Je prépare le shooting, pendant qu’Adeline me montre les différents articles :

  • Tout d’abord les fameux coussins.Les tissus sont dans les tons rose/jaune/violet/rouge, avec des petites perles aux extrémités, ce sont de très beaux objets, remplies de la délicatesse qui la caractérise !
  • Ensuite, une série impressionnante de magnifiques papiers japonais. Vous pouvez les acheter en grand format, ou puiser dans le stock de papier 1/2 format. Il y a également des kits personnalisés par Adeline Klam, pour réaliser vous même des origami dans de somptueux papiers.

  • Ensuite, pleins de jolis articles utilisant le papier japonais : luminaires, suspensions, boite à mouchoir, boucle d’oreille, guirlande d’origami, petites boites en tout genre qu’Adeline fabrique.
  • Des albums photos : Personnalisables sur commande ou disponibles tout prêt, ce sont des petites merveilles à offrir pour des naissances ou d’autres occasions, ou simplement à garder pour soi pour collecter des instants de vie.


2 dernières photos : Pour les albums encore plus chouettes, Adeline fabrique un album photo personnalisé avec du papier japonais, mais également la boite qui se place sous le livre. Vous pouvez donc y stocker toutes les photos non collées et autre petits souvenirs. C’est un cadeau idéal pour un coffret mariage par exemple ou pour d’autres évènements important de la vie !

  • Dans toute la boutique, vous dénicherez des tas de petits articles tous plus jolis les uns que les autres, et d’inspirations japonaise.



Avant de passer à l’interview, voici en exclusivité, les produits qu’Adeline prépare pour Noël ! Des boules pour le sapin, fabriquées à partir de papier japonais, tressés ! Ainsi que des essais de guirlandes découpées. Je suis tombée sur le charme de ces créations, et j’imagine déjà mon sapin de Noël avec ces jolies boules, originales et colorées, tout ce que j’aime !
J’en profite aussi pour vous parler un peu d’Adeline, car si vous faîtes sa connaissance un jour, elle ne vous laissera pas (je pense) indifférente. C’est une personne tellement douce, tellement adorable, et pleine de créativité. Elle est toujours à votre écoute, s’intéresse à ce que vous faîtes, et vous conseille dans vos choix. Elle prend le temps d’être avec vous simplement, et si gentiment. C’est une fille qui a le cœur sur la main, et cela se ressent dans ses créations. Elle a réussie a donner à sa boutique un air de caverne d’Ali Baba tout en gardant un coté havre de paix en plein Paris. Sincèrement, je pourrais passer des heures à ses cotés, à l’écouter parler de sa passion et en flânant dans la boutique, sans voir le temps passer. C’est vraiment tout ce que j’aime dans une boutique, mais également chez une personne.


Griottes : Pourrais tu te présenter en quelque mots ? Ton parcours, ton métier…
Adeline : J’ai commencé par une école d’art, section impression textile à l’École Duperré. Ensuite, j’ai fait beaucoup de photos de mode entre autre pour « A la bonne Renommée »., ainsi que des photos de mariages et aussi tout un travail personnel artistique de photographie. Et petit à petit, j’ai ouvert cette boutique !


Griottes : D’où te viens cette passion pour le papier japonais ?
Adeline : J’ai découvert le papier japonais lors d’un voyage aux États-Unis. A mon retour, j’ai commencé à en acheter en France, mais c’était très difficile à trouver, peu varié, et cher. Petit à petit, je me suis tournée directement vers le Japon, ou j’ai trouvé d’autres papiers originaux. L’idée de créer des objets en papier japonais, est venue du fait que je cherchais de jolies abats-jours pour ma maison, mais je n’arrivais pas à trouver des abats-jours personnalisés selon mes goûts. La rencontre avec le papier japonais a fait le reste !


Griottes : Comment est venue l’idée géniale d’ouvrir ta propre boutique ?
Adeline : En fait, je travaille dans cet espace depuis déjà 6 ans. C’est un local que je louais depuis le début pour venir travailler tous les jours, un mini atelier ! Et au fur et à mesure, j’ai commencé à déposer des cartons, puis des étagères, et j’ouvrais parfois cet atelier pour montrer des créations. C’est seulement depuis 3 ans que j’ouvre régulièrement ! Au tout début on me demandait rarement d’ouvrir le samedi par exemple, mais grâce à des salons de loisirs créatifs, ainsi que Maison-Objets, j’ai de nouvelles demandes, et maintenant la boutique est ouverte du mardi au samedi de 12h à 19h. J’ai encore du mal à me dire que ça fait déjà 6 ans que cette aventure a commencée, que le temps passe vite !


Griottes : En dehors du papier japonais, as tu d’autres passions ?
Adeline : La photo que j’ai pratiqué pendant longtemps.(Note griottes : Adeline fait de superbes photos que vous pouvez voir ici ) et le textile également, qui était ma première formation, je me suis remise depuis peu à refaire des coussins ! J’aime beaucoup voyager, et notamment au Japon où je viens d’y faire justement mon premier voyage, et je n’ai qu’une envie : y retourner !


Griottes : Quel sont tes projets pour le futur ?
Adeline : Pour la boutique, nous sommes en train de refaire tout le site internet. Nous allons faire une boutique en ligne, pour que les gens puissent acheter directement depuis chez eux tout ce qui se trouve en boutique. J’ai hâte que ce projet voit le jour, nous espérons pouvoir le mettre en ligne avant fin 2010 si tout se passe bien ! ( Notes griottes : Je rajoute que coté vie privée, Adeline se marie à la fin du mois ! Je lui souhaite plein de bonheur, et pour avoir vu les invitations, je peux vous dire qu’à mon avis ca sera un magnifique mariage !!)


Griottes : Est ce que tu cuisines ? Aurais tu un restaurant « fétiche » à nous recommander sur Paris ?
Adeline : Je ne cuisine pas beaucoup, car mon conjoint adore cuisiner ! C’est lui qui nous prépare donc le plus souvent de bons petits plats. Je suis d’origine libanaise par mon père, et j’aime beaucoup toutes les saveurs de cette cuisine ( Note Griottes : Je confirme, car nous avons fait l’interview dans un restaurant libanais, où Adeline ma fait découvrir une bonne quantité des plats de cette cuisine que je ne connaissais pas et que j’ai adoré!), les légumes, les salades fraîches. Coté restaurants, j’ai découvert très récemment deux restaurants, que je vous recommande :

  • La Cocotte Jolie : 18 Rue Dauphine, 75006 Paris – 01 43 54 53 16
  • Le Cul de poule :  53, rue des Martyrs, 75009 Paris – 01 53 16 13 07


Griottes : Tu reviens donc du Japon, Est ce que tu en profite pour visiter ou c’est plutôt professionnel?
Adeline : Non c’est avant tout pour découvrir que j’y suis allée, mais c’est vrai que je ne peux pas m’empêcher de jeter un œil aux tissus, et aux papiers ! Ils sont tellement inspirants et créatifs ! J’ai ramené des cartons entiers de nouvelles matières premières, notamment des kimonos qui m’ont donné l’inspiration pour coudre de nouveau. Ce premier voyage au Japon fut court, et j’ai hâte d’y retourner !

Pour terminer, voici les réponses d’Adeline au portrait gâteau chinois ! Le but est donc de se servir de ses réponses pour faire un gâteau qui pourrait lui correspondre.


Comme vous pouvez voir dans ses réponses, Adeline aime l’éclair au café. Je suis donc partie sur une base de pâte à choux, avec à l’intérieur une crème pâtissière au citron. Pour le glaçage, je souhaitais un glaçage couleur vert d’eau, mais j’ai eu la main lourde sur le colorant foncé, ducoup ca a plutôt pris une couleur noire, j’ai rajouté un peu de thé Matcha sur le dessus ( clin d’œil au japon). Pour la touche finale, j’ai fabriqué a l’aide de caramel que j’ai teinté, des sucettes en forme d’origami. Je vous prépare une fiche recette pour vous expliquer la technique la semaine prochaine !



Je remercie Adeline pour toute sa gentillesse, j’ai rarement connue quelqu’un d’aussi doux et sympathique. J’espère avoir l’occasion de la voir encore de nombreuses fois, car à chaque rencontre je suis ébahie devant tant de créativité, et de générosité. Merci Adeline !

Attention : La galerie est fermée jusqu’au Mercredi 1er Septembre

Adeline Klam

37, rue Galilée 75016 Paris
Téléphone: 01 40 70 96 20
Horaires : du Mardi au Samedi de 12h à 19h
www.adelineklam.com/

Rendez-vous sur Hellocoton !Twitter !