10 juillet 2012

Anthology magazine

41 Commentaires Catégories : Interview, Palette culinaire, Portrait, Projet


Une petite pause juste pour vous dire qu’aujourd’hui sort une interview que j’ai faite pour le superbe blog d’ Anthology magazine qui tient son nom donc du magazine du même nom toujours aussi chouette. Le but était de me présenter en quelques objets, et je me suis vraiment prise au jeu et j’ai décidé de mettre des tas de petits objets qui me tenaient à cœur et de les classer par couleur !


Vous pouvez donc retrouver pleins de petites choses que j’affectionne tout particulièrement sur mon bureau, beaucoup de souvenirs que j’ai mis de coté au fil du temps, des rencontres et des voyages !


Si vous ne lisez pas l’anglais, voici la traduction !
- Les tickets : Billets d’avion, tickets d’entrée de musée ou d’exposition, à chacun de mes voyages je garde tous les tickets de tout et n’importe quoi ! Cela peut être un pass de bus, une carte de restaurant, un plan de métro. Je les garde en me disant qu’un jour je prendrais le temps d’en faire des gros carnets de voyage en mêlant photos et tickets. En triant j’ai retrouvé des tickets qui dataient de plus de 10 ans ! Et je me suis surprise à retrouver de jolis tickets, graphiques. Malheureusement aujourd’hui, nous n’avons plus d’aussi beau billet d’avion, c’est bien souvent un email imprimé ! Je le regrette..

- Les jolis bonbons : Mon amie Adeline est partie au japon et m’a ramené de jolis bonbons appelés Rakugan. Depuis je les garde précieusement sans les manger, leur formes sont si délicates. Je collectionne aussi les jolies boîtes, avec de belles typographies, des illustrations ou des packaging intéressants.

- les petites poupées : J’adore les petits objets, j’essaye d’en ramener un de chaque voyage ! Le petit cheval rouge est un cheval Dala, il vient de Stockholm, le lama en pierre noire vient du Nord du chili d’une ville qui s’appelle San Pedro de Atacama, le bois flotté provient d’une plage sur l’ile de Vancouver, les petites poupées japonaises sont quand à elles parisiennes ! J’adore l’idée de garder un petit bout de mes souvenirs et de mes voyages à travers ces petites poupées et objets.

- Les aquarelles : Je collectionne beaucoup de petits bouts de papiers d’aquarelle avec des couleurs différentes. C’est mes références couleurs à moi, mon nuancier de poche !

- Les nuages : J’adore la forme du nuage, je l’utilise beaucoup ! Ducoup je voulais créer des petits nuages, qu’on pourrait garder à coté de soi. J’ai donc crée des petits nuages en céramique, que l’on peut adopter sur ma boutique en ligne, mais j’en garde un toujours a coté de moi !

- Paris : J’ai fais ces petites lettres en céramique que j’ai ensuite aimantées pour me rappeler à quel point j’aime Paris !


Un grand merci donc à Anthology pour m’avoir permis de faire cette belle interview complétement différente et vraiment personnelle pour le coup !

Et vous, si vous deviez vous définir en un objet, ce serait quoi ?

Rendez-vous sur Hellocoton !Twitter !

Mots Clefs : , ,

19 mai 2011

{Interview} Béatrice, La tartine gourmande

32 Commentaires Catégories : A voir, Découverte, Interview

Crédits : La Tartine Gourmande

Haaaa cette interview… Cette interview mes amis, elle me tenait tant à cœur… Quand j’ai envoyé mon mail, je me disais que Béatrice n’aurait surement pas le temps d’y répondre, mais j’ai tenté quand même. Et la petit miracle, Béatrice a dit oui, tout de suite. J’étais déjà très admirative, et maintenant encore plus !

En plus d’avoir un des plus beaux blogs de toute la blogosphère, elle prend le temps de répondre avec une grande générosité, et cela renforce encore plus mon admiration.
Parce que son blog, ce n’est pas que des jolis visuels (à tomber même n’ayons pas peur des mots) c’est surtout celui d’une femme qui nous fait partager avec tendresse sa vie, sa créativité, ses pensées, et ce n’est pas juste pour le blog, c’est ce qu’elle est je crois dans la vraie vie.
J’étais déjà persuadée que cette générosité et cette douceur représentait très bien Béatrice, mais j’avais envie d’en savoir plus, sur cette créatrice que j’aime tant.
Je dirais que la cuisine la caractérise finalement très bien. Pour cuisiner il faut aimer partager, il faut savoir donner et aimer faire plaisir, c’est exactement ça la Tartine gourmande.
Combien de fois j’ai ouvert son blog, fébrile de voir toute la beauté de ses photos, combien de fois j’ai souri en voyant qu’elle avait posté un nouvel article, combien de fois j’ai savouré chaque pixel de photos magnifiques, de récit de voyage, de récit de vie, de ses péripéties et de celles de Lulu…
Pour tout cela et plus encore, je voulais remercier Béatrice, et lui clamer encore et encore mon amour pour tout ce quelle fait.

Si vous aussi vous voulez en savoir un peu plus sur la personne qui se cache derrière la Tartine Gourmande, voici quelques questions :


Griottes : Bonjour Béatrice ! Peux tu nous en dire un peu plus sur ton parcours ?

Béatrice : Ça a commencé en novembre 2005 quand j’ai décidé de me mettre à bloguer. Sans but précis, sauf celui de me faire plaisir en parlant de ce dont je raffole: cuisiner. Avant, mon parcours professionnel n’avait pas grand chose à voir avec la cuisine: j’ai enseigné le français aux USA et en Nouvelle-Zélande, puis j’ai travaillé comme traductrice technique dans une société d’informatique. Mais en fait, la cuisine, ca me suit depuis que je suis petite. Mes amis me connaissent pour cela. Dans ma famille, on adore cuisiner et on adore manger. Et on passe beaucoup de temps à cela.

Griottes : Depuis 2 ans bientôt :), tu nous fais vivre l’aventure d’une très jolie petite fille, ta fille Lulu. Depuis qu’elle est avec vous, as-tu changé tes habitudes en cuisine ? Est ce que vous mangez ou vous cuisinez différemment ?
Béatrice : Oui, bien sûr, les choses ont changé un peu avec l’arrivée de Lulu. Pour une question de temps d’abord, mais très vite en fait, je lui ai préparé les mêmes choses qu’on mange. Je n’ai jamais supprimer les épices, ou l’originalité. Je veux lui faire découvrir le goût. Et c’est parfois amusant d’observer ce qu’elle préfère. Elle est gourmande. Déjà! Je n’ai jamais arrêté de cuisiner. Elle m’inspire.

Griottes : Ton livre sortira bientôt (en 2012), peux-tu nous expliquer (si tu peux, et ce que tu peux) ce qu’il contiendra un peu (l’esprit du livre) ? Est ce qu’il y a un espoir pour qu’il sorte également en Français ?
Béatrice : Le livre est un peu la continuation de mon blog, avec le même esprit d’écriture et de cuisine. Il y a des recettes mais aussi des histoires. Et bien sûr, énormément de photos.

Griottes : Comment est venu ce goût pour la photo culinaire ? As-tu des astuces pour « réussir » une photo culinaire à tous les coups ? (dumoins essayer !)
Béatrice : Ça m’est venu naturellement. Je ne savais pas que j’avais un oeil pour cela. J’ai toujours aimé le stylisme, dans la maison, les vêtements, et le fait de le concilier avec ma passion pour la cuisine est une chance. Je suis passionnée: Une journée sans photos, et cela me manque déjà. Pour faire une belle photo, il faut être attentif aux couleurs, à la lumière et à l’émotion qu’on veut donner à la photo, en harmonie avec le plat ou l’ingrédient que l’on veut photographier.

Griottes : Quelles sont tes inspirations en terme de cuisine ? (chef, blog, etc…)
Béatrice : J’aime la cuisine saine et belle. Avec des bons ingrédients. J’ai eu la chance de déjeuner chez Noma à Copenhague (Griottes : petit guide de copenhague ici !) , et ca a été le coup de foudre. René Redzepi a énormément de talent.
Il y a beaucoup de blogs que j’aime. Par exemple, celui de Sigrid (Il Cavaletto di Bruxelles), celui de Valérie (B comme bon) et puis en anglais, ceux de Molly (Orangette) et Sprouted Kitchen.

Griottes : As-tu une adresse coup de cœur de restaurant en France à nous recommander ?
Béatrice : J’ai beaucoup aimé Ze Kitchen Gallery à Paris, et dans ma région, je ne cesse de recommander L’Ecluse 16 à Atwiller.

Griottes : En France (contrairement aux États-Unis) nous découvrons peu à peu les intolérances au gluten et j’ai remarqué que tu indiques souvent quand tu fais une recette sans gluten, est ce que c’est important pour toi ?
Béatrice : Oui, ca l’est devenu. Il y a quelques années, j’ai commencé à avoir des soucis gastriques après un voyage au Pérou dont P. et moi sommes revenus tous les deux malades. Après des recherches, je me suis rendue compte que manger sans gluten m’avaient rééquilibrée. Alors voilà. De plus, toutes les farines que j’utilise maintenant sont beaucoup plus nutritives.

Griottes : Que ressens-tu à chaque retour en France ? Tu te verrais revenir vivre un jour ici ?
Béatrice : Je suis toujours très heureuse de revenir en France. Bien sûr, le pays me manque. Ma famille aussi. Et les bonnes et les belles choses. Revenir, oui, cela m’irait, mais je sais aussi qu’après avoir vécu maintenant presque 15 ans hors de France, entre la Nouvelle-Zélande et les États-Unis, cela serait aussi difficile de s’adapter complètement. Je suis un peu maintenant une citoyenne du monde.

Voici maintenant ma version culinaire du portrait gourmand de Béatrice !

J’ai voulu cuisiner pour elle, mais aussi pour sa petite Lulu, nous avons donc deux petits gâteaux qui peuvent se manger par des petites mains comme des plus grandes :) Je suis partie dans l’esprit d’avoir de la couleur, comme nous dit Béatrice, et comme nous montre son blog, tout est très coloré, elle aime le rose, le rouge, les motifs fleuris,
Je suis donc partie sur une tartelette avec une pâte « crunch » de chocolat/vanille/riz soufflé, et une mousse chocolat aérienne. Le tout en présentation de muffin, tout en hauteur, parsemée de quelques pistaches bien vertes d’Iran !

Si tu étais une saveur ?
La vanille. Le safran. Le cumin. La coriandre. Le citron vert.

Si tu étais un motif ?
Un tissu avec du rouge, du mauve, et des fleurs. De la poésie.

Si tu étais une ou des couleurs ?
Le vert pomme ou couleur pistache. Le rouge. J’aime vraiment toutes les couleurs. Cela dépend de la saison et de l’émotion qui m’habite.

Si tu étais une texture ? (Moelleux, croustillant ?? etc )
Croustillant, comme des frites de panais cuites au four. Cela dit, la douceur d’une crème pâtissière…

Si tu étais ton gâteau ou ta pâtisserie préférée ?
Un gâteau au chocolat tout léger sans farine, ou une tarte aux quetsches ou une à la rhubarbe

Si tu étais un fruit ?
Une pomme de variété ancienne ou une fraise des bois

Si tu étais un ingrédient ?
la pistache verte d’Iran

Si tu étais une cuisine d’un pays ?
Un melting pot entre la France, le Japon, et la cuisine de René Redzepi.

Je ne peux que remercier encore et encore Béatrice pour sa disponibilité, l’attention et le temps qu’elle a pris pour répondre à cette interview, milles merci Béatrice, j’attends avec impatience ton livre, et je continue de rêver encore et encore devant ton blog..
Merci pour tout, je t’envoie de douces pensées de France !

Son blog : La tartine gourmande/Son Twitter / Son Flickr

A très vite pour de nouvelles interviews gourmandes !

Les petits bouts de papier japonais sur mes photos proviennent de chez Adeline Klam

Rendez-vous sur Hellocoton !Twitter !

Mots Clefs : , , , ,

1 mars 2011

{♥}

30 Commentaires Catégories : Interview, Portrait


@Credits Photos : Eleonore Bridge

Juste une petite note pour remercier l’adorable & talentueuse Eleonore Bridge, pour son article & interview sur Irresitable, trop mignon, qui m’a beaucoup touché ! Pour le lire c’est par ici !

Et hasard du calendrier, j’ai aussi une interview sur Cuisine TV !! Que je remercie beaucoup pour le coup de coeur du mois !!

Rendez-vous sur Hellocoton !Twitter !

Mots Clefs : , ,