22 avril 2010

Alice/Tableau 2 : Les religieuses enivrantes du sentier perdu

10 Commentaires Catégories : A table !, A voir, Photo, Projet


Aujourd’hui, deuxième tableau de notre série Alice au pays des merveilles !

Quand on pense à Alice, et plus particulièrement depuis la sortie du Film de Tim Burton, on imagine de jolis petits desserts, bien présentés type Ladurée, des jolis petits desserts qui, lorsque l’on croque dedans nous font grandir, ou rétrécir ! ( Eat Me, Drink me, Try Me !)

Pour cette deuxième idée, je vous présente des jolies petite religieuses, faites par Bérengère et toujours photographiées par Antoine. Elles se sont égarées dans les sous bois (fait en bâton de réglisse), et attendent Alice, au détour du chemin. Au loin, on peut apercevoir une petite boisson magique « Drink Me ! » , qui permettra à Alice de reprendre sa taille normale.
Pour en revenir à nos religieuses, certaines sont au chocolat et d’autres à la rose ! Pour leur donner un coté plus luxueux, nous avons rajouté du colorant alimentaire cuivre sur le glaçage.

Je ne sais pas vous, mais moi si j’étais Alice, je croquerai bien dans ces religieuses !

© Antoine Moncet

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partagez :
    Twitter !

    Commentaires : 10 sur “Alice/Tableau 2 : Les religieuses enivrantes du sentier perdu”

    Maybe 22 avril 2010

    Très sympa la mise en scène ! Je suis sûre qu’avec ton nouveau matos et cet atelier photo tu vas nous faire des photos de plus en plus géniales !

    carnetsparisiens 22 avril 2010

    Je vais sûrement me faire houspiller, mais tant pis j’ose ! J’espère que tu ne le prendras surtout pas mal!
    Ben tu vois, moi j’aime pas trop trop les photos de cette série d’Alice. Je les trouve super dures : le flash rend les photos assez froides et du coup les ombres sont vachement marquées. (Mais bon moi le flash, j’adhère pas du tout d’une manière générale !). Alors que plutôt pour Alice, j’aurais vu comme tu dis un truc à la Ladurée assez doux. Enfin bon ça dépend des interprétations aussi.
    J’aime beaucoup les photos que tu fais d’habitude, je pensais d’ailleurs que tu utilisais un reflex, tu vas donc pouvoir bien t’éclater avec ton nouveau reflex !
    Enfin voilà, je suis moyen fan de cette série ;-)

    Et juste un tout petit, minuscule conseil qui pourra te servir si un jour tu fais de la pâte à choux pour du monde : il faut vraiment plus cuir les choux (genre assez marron) car là s’il fait humide chez toi ou si tu les garnis, ils vont être vite tout ramollos !

    laurence 22 avril 2010

    bonsoir si j’étais alice je croquerais dans c’est superbes religieuses pour grandir mais comme pour mes hanches qui pourrait grossir je dirais non interdit elles sont vraiment appétissantes merci pour ta visite bonne nuit bon week bise

    Sha 22 avril 2010

    J’aime ce concept :)

    Hélène (Cannes) 22 avril 2010

    J’adore tes religieuses … Les tons cuivrés leur vont à ravir ! ;o)
    Bises
    Hélène

    griottes 22 avril 2010

    Hihi merci Valérie !!! J’espere aussi…

    griottes 22 avril 2010

    @ Laurence, Sha et Helene : Merci les filles !

    griottes 22 avril 2010

    Coucou parigote !
    Bon on c’est déjà écrit par mail, mais je refais un petit commentaire ici !
    Je suis très contente que tu sois passée me dire tout cela, la critique est la bienvenue et c’est bien d’avoir tous les avis, meme les moins bons !
    Tu te ferras jamais houspiller pour cela, bien au contraire ! :)
    Merci de ta franchise, c’est vrai que cette série est plus dure elle était plus dans la mouvance de ce qui a pu être fait dans les vitrines des galeries layettes par exemple, le coté ténébreux des labyrinthes d’Alice !

    Et merci pour le conseil pour la pâte a choux ! Tu m’as donné envie de refaire des chouquettes et de poster la recette :)
    A bientôt !

    Muffins à la noisette et au pralin sans gluten sans lactose | D'Âme Bio, Recettes de cuisine biologique 22 avril 2010

    […] sur le blog de Griottes : – Sablés « Qu’on leur croque la tête ! » – Les religieuses enivrantes du sentier perdu – Les meringues volantes de Monsieur Lapin – Le gâteau des milles et un chemin < […]

    Super PaPâtissier 22 avril 2010

    je n’arrive pas à vous contacter sur la page « Contact », y a t’il un autre moyen ?

    Laisser un commentaire