2 août 2018

Recettes de glaces

Pas de commentaire Catégories : Non classé

ecusson

Si vous aussi vous êtes en alerte canicule comme moi, voici quatres recettes de glaces rapides à manger bien froides pour vous rafraichir !

Elles sont toutes à bases de cidre Écusson, pour lequel j’ai réalisé ces recettes. Bonne dégustation !

Glace cerise
RECETTE :
•    250g de cerises dénoyautées
•    250g de rhubarbe
•    1 citron vert
•    20cl de Cidre Cerise Écusson
•    40g de sucre
Laver les cerises et la rhubarbe.
Précuire la rhubarbe à la vapeur quelques minutes pour qu’elle soit bien tendre.
Dans une poêle, faire revenir les cerises, la rhubarbe et le sucre.
Laisser compoter doucement à feu doux jusqu’à ce que le sucre imprègne bien les fruits puis verser le tout dans un mixeur. Ajouter le Cidre Cerise Écusson et mixer fort.
Verser la préparation dans des moules à glace et placer au congélateur.

Glace poire mandarine
RECETTE :
•    350g de poires
•    350g de mandarines
•    1 gousse de vanille
•    20cl de Cidre Poire Écusson
•    70g de sucre
•    1blanc d’œuf
Laver puis éplucher les poires.
Eplucher les mandarines et garder uniquement les suprêmes.
Couper la gousse de vanille en deux et racler les grains avec la pointe d’un couteau.
Placer le tout dans une casserole et faire cuire à feu doux en ajoutant le sucre, les grains et la gousse de vanille.
Verser les fruits dans un mixeur en ôtant la gousse, ajouter le blanc d’œuf et le Cidre Poire Écusson. Mixer.
Placer dans une sorbetière jusqu’à ce que la glace soit bien épaisse puis conserver au congélateur

Glace pêche lavande citron
•    300g de pêches
•    40g de miel de lavande
•    1/2 citron jaune
•    20cl de Cidre Pêche Écusson
Éplucher et dénoyauter les pêches, puis les couper en quartiers.
Les placer dans une casserole et faire cuire à feu doux avec le miel.
En fin de cuisson, ajouter le citron jaune.
Mixer le tout en ajoutant le Cidre Pêche Écusson.
Verser la préparation dans des moules à glace et placer au congélateur.

Glace framboise / cidre
•    1kg de framboises
•    1 citron jaune
•    100 gr de sucre
•    20 cl de Cidre Rosé Écusson
•    Une poignée de feuille de verveine
•    1 blanc d’œuf
Remplir une casserole avec les framboises et la verveine.
Ajouter le sucre et le jus du citron.
Mélanger et faire cuire à feu moyen.
Au bout d’une dizaine de minutes, ajouter le Cidre Rosé Écusson, mélanger puis mixer le tout en ajoutant le blanc d’œuf.
Placer en sorbetière jusqu’à ce que la glace soit ferme puis conserver au congélateur.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partagez :
    Twitter !

    15 mai 2016

    Une escale à New York

    8 Commentaires Catégories : A découvrir, Carnet de voyage, CITY GUIDE

    griottes.fr_nyc_1
    Me revoilà ! Je me fais rare ici, mais pourtant je reviens à chaque fois avec un plaisir tout particulier, et à chaque fois je me dis que je devrais le faire plus souvent, prendre le temps de vous poster plus d’histoires, plus de moments de vie… promis je vais y remédier :) Et ça commence par une virée à New York !! ( Je m’excuse d’avance pour le flood de photos, je suis tellement amoureuse de cette ville que je n’ai pas réussi à choisir !!!)
    Le mois dernier j’ai eu la grande chance de partir avec Air France à New York (donc!). Réception de l’invitation : danse et cri de joie ! Je sentais déjà que cela allait être foufou ! Un voyage court mais très intense, c’était une bonne formule car je n’ai pas vu le temps passer et j’ai eu le temps d’apprécier chaque seconde, sans aucun regrets ! Ducoup je me dis que c’est une bonne méthode pour découvrir une ville, lors d’une escale par exemple.. 2 jours express, mais bien rempli , de toute façon avec le décalage vous n’aurez pas sommeil ;)
    Le point de départ de ce voyage était de découvrir entre autre le plateau repas créé par Jean Imbert pour Air France. Ce plateau est distribué en classe Économique (en supplément), et en Premium Économy. Je ne connaissais pas cette classe, c’est un entre-deux entre l’économique et la Première. J’ai trouvé cela vraiment bien, sur les longs courriers c’est toujours appréciable, plus de place, plus de confort, une qualité de service en plus ( champagne notamment ^^)… et accès prioritaire à l’embarquement.
    Pour la classe économique, le plateau « Le marché de Jean » coûte 21€ ( ou 7000 miles) , en toute honnêteté cela les vaut bien. J’ai été bluffé, la qualité est vraiment excellente.

    griottes.fr_nyc_2
    Comme vous pouvez le voir, le plateau est bien garni. En entrée, un œuf mollet ( vraiment mollet en plus aussi haut dans le ciel, s’est bien joué !) avec petite salade de quinoa, en plat une divine mais vraiment divine ( mon gros coup de cœur) blanquette revisitée avec de la polenta, ensuite un comté affiné avec confiture de cerise & crumble, et pour finir un dessert ananas – mangue – coco – mascarpone très frais. Un plateau vraiment bien équilibré, plein de goût. Le pain et les croûtons sont toujours un peu moins croustillants mais comme nous l’expliquait Jean Imbert & l’équipe d’Air France, l’altitude impacte les goûts et les textures ! C’est donc un vrai défi de cuisiner des produits de la même manière qu’au sol. C’est fou non? En tout cas sur ce plateau c’est réussi !
    Quelques heures plus tard, un vol au top sans avoir vu les heures passer, nous voici à New York !!!

    griottes.fr_nyc_3
    Je retrouve la ville comme je l’avais laissée exactement deux ans plus tôt ! Les même cerisiers en fleurs, les taxi jaune qui filent à toute vitesse…. A nouveau j’ai 8 ans, je suis ébahie devant cette lumière folle, ces couleurs, ces textures. Le soleil qui effleure mon visage entre deux buildings ! Pas de doute, sans avoir eu le temps de dire ouf je suis bien ailleurs.

    griottes.fr_nyc_4
    J’ai essayé de trier un peu les photos en fonction de notre planning, mais finalement j’ai préféré les mélanger ! C’est vraiment ça New York pour moi… d’un quartier à l’autre la ville change tellement, chaque rues à son histoire propre. Il y a le New york sage, le coloré, le lumineux, le blanc, le New York plus sombre, plus intense… J’ai aimé chaque facette, chaque petit mètre carré, impossible de choisir ! ( Coucou au passage Marion, en photo ci- dessus)

    griottes.fr_nyc_5

    griottes.fr_nyc_6
    Le deuxième jour on s’est levés à 5h du matin sur une chouette initiative de Lily ( pas trop difficile avec le décalage c’était e-a-s-y !), on a pris un Uber et on nous voilà en route pour voir le levé du soleil sur le pont de Brooklyn. C’était beau, c’était intense, en l’espace de quelques minutes les couleurs changeaient, sur les buildings et sur l’eau.. je vous conseille vraiment de le faire c’est inoubliable !

    griottes.fr_nyc_7
    Daphné, de dos, avant qu’on reparte déjeuner à l’hôtel.

    griottes.fr_nyc_8

    griottes.fr_nyc_9

    griottes.fr_nyc_10
    Après ce gros interlude photo, voici quelques adresses testées ! Le premier jour nous avions quartier libre, avec Meg & Ben on décide d’aller faire un tour vers Central Park pour manger les meilleurs cookies du monde ! ( oui oui je vous assure !) Ceux de Levain Bakery ! Ne vous inquiétez pas, il y a toujours un peu la queue, mais ça avance vite :) ( et ça vaut le coup ! Les « classiques » sont mes préférés, mais il y en a plusieurs sortes.

    Levain Bakery
    167 W 74th St, New York

    griottes.fr_nyc_11
    Ensuite direction au pas du course au Milk Bar, pour une bonne glace au yaourt, une adresse que je n’avais pas pu tester il y a deux ans, c’est chose faite ! Miam ! On finira la journée par un tour à Time Square de nuit, une barquette de frite du Shake Shack en main, ( on ne se refait pas hein!) que du bonheur :)
    Momofuku Milk Bar
    15 W 56th St, New York

    griottes.fr_nyc_12
    Le lendemain, on retrouve Jean Imbert et la super team d’Air France, aux petits soins pour nous, on part visiter les adresses préférées de Jean. Le soleil est toujours au rendez vous, un tour par Eataly un grand magasin de produits frais (d’ailleurs, plusieurs sites parlent d’une ouverture prochaine à Paris en 2017 ou 2018!), puis on visite le Chelsea Market, que je connaissais déjà. Je m’égare dans les restaurants et tombe amoureuse du cadre du restaurant Giovanni Rana. Un petit tour au The Lobster place, un restaurant bien connu des amateurs !

    griottes.fr_nyc_14

    griottes.fr_nyc_13

    On brunch dans un restaurant que je ne connaissais pas du tout, une vraie belle découverte pour moi ! J’adore l’ambiance, la déco, tout est super bon ! Pancake, viennoiseries, toasts d’avocats.. Je reviendrais c’est sur !
    Sant Ambroeus
    265 Lafayette St, New York

    griottes.fr_nyc_15

    griottes.fr_nyc_16

    Un dernier tour à Brooklyn cette fois, pour découvrir la toute nouvelle boulangerie d’Eric Kayser. Un autre coup de cœur, on se RÉGALE !!!! Vraiment une belle adresse pour les nostalgiques de Paris, hyper gourmande ! Tout est très bien maitrisé et équilibré.
    Boulangerie Eric Kayser
    57 Court St, New York

    Et voilà c’est déjà la fin ! On repart tous sous le charme de cette virée intense ! On prend le vol de nuit, en classe Business.. Première fois de ma vie que je monte en classe Business. Incroyable… le confort est fou… On peut dormir allongés à 100%. 100% oui oui !!! C’est dingue ! Je pensais profiter de ce vol de nuit pour dormir mais au final je n’arrive pas, j’ai encore trop l’excitation de New York, et il faut dire que la classe business me permet de m’adonner à ma passion : les photos vues de hublot ! On décolle en plein de coucher de soleil, la vue est folle ( j’arrive à voir sur 3 hublots à la fois.. extase !)
    Le service est au petit soin avec nous, ils sont adorables.. Je m’emmitoufle dans ma couette toute douce, mon petit oreiller si confortable, je lance un film mais je ne l’écoute pas vraiment, je regarde ce ciel qui défile devant mes yeux, c’est si calme…

    griottes.fr_nyc_17
    Comme à chaque voyage j’ai mon petit rituel en avion, j’attends que l’avion soit entièrement endormi, que tout soit noir et que le silence soit complet, puis aux environs de 4-5H ( selon les fuseaux horaires) je remonte le volet du hublot et je regarde les premières lueurs du soleil réchauffer la terre, les nuages qui s’embrasent d’un rose puis d’un rouge profond. Ça me surprend à chaque fois, tant c’est beau ! Pour tout vous avouer depuis quelques années j’ai souvent un peu d’angoisses en avion et ce moment m’apaise à chaque fois, je vous conseille d’essayer si vous n’êtes pas rassurés, chez moi ca marche bien ! Je n’ai pas eu peur une seule fois sur ce vol d’ailleurs.

    griottes.fr_nyc_18

    griottes.fr_nyc_19
    Voilà cette escale est terminée, arrivée à l’aéroport et en reprenant le RER avec Mylène je me suis presque demandée si ce n’était pas un rêve :) :) ! En tout cas j’espère que ce post vous a fait voyager autant que moi, je reviendrais avec un city guide hyper complet de NYC puisque j’y retourne en vacances avec Mr Griottes la semaine prochaine pour quelques jours, j’ai déjà noté plus d’adresses que de repas possibles en un mois mais bon ;) Qui aime bien, mange bien !
    Un grand merci à Nathalie, Julie, Maxime, et toute l’équipe (et également l’équipage, hôtesses & stewards en vol et au sol, pilote et co-pilote…) d’Air France, qui en plus de nous avoir chouchoutés, nous on fait vivre une jolie histoire, en ajoutant tous une petite partie d’eux même à cette expérience !

    A très vite, pour un autre city guide, de …. Dublin cette fois, et un article fleuve sur la Norvège avec vidéo inside ! :)

    Rendez-vous sur Hellocoton !
    Partagez :
      Twitter !

      6 février 2016

      Restaurant Grand Coeur à Paris

      2 Commentaires Catégories : A table !, CITY GUIDE, Restaurant

      griottes.fr_grandcoeur
      En décembre dernier j’ai fait la connaissance d’un chef Rafaël Gome et de son restaurant Le Grand Coeur situé dans le quartier du marais à Paris. Ce fut une très belle rencontre, l’endroit est vraiment tout ce que j’aime, un bistrot moderne, pierres apparentes, décoré avec beaucoup de goût, respectant une belle balance entre le bistrot d’antan et le moderne « brut ».
      En cuisine, les plats suivent la promesse, du frais, du très frais. Pour exemple, les plats qui étaient à la carte ce jour là : En entrée nous avons gouté une délicate fricassée de champignons sauvages, œuf poché, crème de parmesan, très bon !  En plat un cochon de lait, textures de maïs : Polenta, chips… ( je ne me suis pas remise encore de cette texture de polenta. Une des meilleures que j’ai pu manger !)
      Enfin en dessert, un crémeux de chocolat blanc – yaourt, glace au fruit de la passion et une mousse au chocolat, toffee au beurre salé.

      griottes.fr_grandcoeur2
      A la fin du repas j’ai pu aller voir le chef en cuisine, et lui poser quelques questions, je l’ai trouvé très naturel, vraiment passionné par son métier, tout ce que j’aime dans la cuisine !
      Nous avons évoqué ses origines brésilienne, son parcours et ses débuts à Paris.
      Rafaël est arrivé en France en 2011, mais il a beaucoup voyagé avant de se poser définitivement à Paris. En 2014, le chef étoilé Mauro Colagreco qui a pris sous son aile Rafaël lui propose de devenir chef d’un « petit » restaurant de 30/40 couverts à Paris, qui finalement s’avère pas si petit que ça, avec plus de 200 couverts tous les jours ! Mais le challenge est relevé, Rafaël devient le chef du Grand Coeur, avec Mauro à ses cotés. Ils ne travaillent qu’avec des produits de saison, c’est LA définition de leur cuisine. Ils changent la carte très souvent, en fonction des changements des saisons, pour la fraise ou le petit pois par exemple vous ne les verrez que sur 1 mois ou 2 mois maximun.
      La force de Rafaël c’est qu’il connait évidemment la cuisine mais aussi la matière première. Pendant 3 ans, il est parti chaque années 3 mois sur un petit bateau en Alaska, vivre le quotidien des pêcheurs et cuisiner pour les 5 membres de l’équipage, ce qui l’a sensibilisé énormément à la saisonnalité des produits et au respect d’une consommation éthique.
      Rafaël est influencé évidemment par le Brésil, mais également les états unis, la méditerranée & le sud, bref sa cuisine est une synthèse de toutes les expériences de ses voyages.
      En parlant avec lui, j’ai aussi pu voir son amour pour Paris, de la cuisine qui est faite ici, inspirante et créative !

      griottes.fr_grandcoeur3

      Cet échange m’a permis de comprendre sa cuisine, ses influences, je vous invite donc à faire un tour dans ce joli restaurant, vous verrez on s’y sent vraiment bien dans ce Grand cœur ! Rafaël Gomes sera au festival Taste of Paris la semaine du 11 au 14 Février, vous pourrez y découvrir sa cuisine ainsi que celle d’autres grands chefs.. faites y un tour, il ya de vraies jolies belles choses !

       

      Rendez-vous sur Hellocoton !
      Partagez :
        Twitter !